NOUVELLES
01/06/2017 08:03 EDT | Actualisé 01/06/2017 08:20 EDT

L'architecte Norman Foster installe sa fondation à Madrid

L'architecte britannique Norman Foster a inauguré jeudi à Madrid le siège de sa fondation, qui aura pour vocation de promouvoir les recherches autour du développement durable des villes du futur.

La Fondation Norman Foster sera dirigée par l'architecte espagnole Maria Nicanor, auparavant conservatrice au Victoria and Albert Museum à Londres et au musée Guggenheim de New York.

La fondation, située dans un immeuble particulier lumineux du centre de Madrid, se veut un point de rencontre entre "personnes de différentes formations pour se pencher sur les grands défis de l'humanité", explique Norman Foster sur le site de la fondation, en soulignant la nécessité d'un développement durable des villes et la défense d'un "design responsable".

"L'idée de la fondation est de partager cette connaissance et cette philosophie", ajoute le Britannique de 82 ans, qui avait reçu en 1999 le prix Pritzker, la plus prestigieuse des distinctions pour les architectes.

Il a inauguré le siège de la fondation en présidant jeudi un colloque consacré aux défis qui attendent les villes du XXIème siècle en matière économique, sociale et architecturale.

"Aidez-nous à réduire les inégalités", lui a demandé la maire de Madrid, Manuela Carmena. L'élue de gauche a souhaité une architecture au service de tous plutôt que centrée sur les lieux de pouvoir.

La Fondation Norman Foster aura deux objectifs: mettre en oeuvre des projets pratiques et expérimentaux et promouvoir la recherche.

Née en 1999, en collaboration avec l'Institut royal d'architectes britanniques (RIBA), elle n'avait jusque-là pas de siège et offrait essentiellement des bourses aux étudiants en architecture du monde entier pour leur permettre de voyager.

Son siège dispose d'un centre d'études pour les étudiants et les chercheurs.

Le bâtiment accueille déjà, depuis 2015, les archives de Norman Foster: dessins, maquettes, films, photographies, etc. Ces 70.000 documents sont désormais accessibles aux chercheurs.

La fondation a choisi Madrid car c'est une ville ayant des "liens professionnels et culturels forts" avec le monde architectural et une "portée mondiale", selon Norman Foster, dont la femme, Elena Ochoa, est espagnole.

Norman Foster a notamment signé à Londres le célèbre gratte-ciel "Gherkin" (cornichon), officiellement appelé 30 St Mary Axe, ou le Millenium Bridge. Son dernier projet est un "droneport" ou aéroport pour drones, dont la construction est prévue au Rwanda en 2020.

Il a aussi été choisi pour rénover un bâtiment du XVIIe siècle qui doit servir d'extension au Musée du Prado à Madrid.

str/mck/mr