NOUVELLES
01/06/2017 16:22 EDT | Actualisé 01/06/2017 16:40 EDT

Décollage d'Ariane 5 avec deux satellites de télécommunication

Une fusée Ariane 5 a décollé jeudi du Centre spatial guyanais de Kourou à 23H45 GMT (20H45 locales) avec deux satellites de télécommunication pour les opérateurs ViaSat Inc. et Eutelsat, a constaté l'AFP.

Le lanceur lourd européen s'est arraché du sol dès le début de la fenêtre de tir possible avant de laisser sa longue trainée blanche dans la nuit guyanaise.

Initialement programmé le 25 avril, le lancement avait été retardé de plus d'un mois en raison du récent conflit social en Guyane.

La mission d'Ariane vise à placer sur orbite deux satellites de télécommunications, ViaSat-2 de la société ViaSat Inc. et Eutelsat 172B pour l'opérateur Eutelsat.

Un peu plus de 29 minutes après son décollage, Ariane doit se séparer du satellite ViaSat-2. Construit par Boeing en Californie, ViaSat-2 est le premier satellite à être lancé par Arianespace pour ViaSat Inc.

D'une durée de vie estimée à plus de 14 ans, il doit permettre de pratiquement doubler les capacités des services haut débit de l'opérateur américain. Sa couverture concernera l'Amérique du Nord, le Mexique et l'Amérique centrale, de l'Alaska jusqu'au sud du Panama et des îles Hawaï aux Caraïbes ainsi que les routes aéronautiques et maritimes de l'Océan Atlantique entre l'Amérique du Nord et l'Europe.

Un peu plus de 41 minutes après le décollage, le lanceur doit se séparer d'Eutelsat 172B, construit par Airbus Defence and Space. Il s'agit du premier satellite de télécommunications de forte puissance tout électrique fabriqué en Europe.

Il couvrira la zone Asie-Pacifique, sur terre comme sur mer, de l'Alaska à l'Australie. Sa durée de vie est estimée supérieure à 15 ans.

Il s'agit du sixième tir de l'année pour Arianespace, la société qui commercialise les lancements. Et du troisième lancement d'une Ariane 5 en 2017.

ff/dar