NOUVELLES
01/06/2017 12:40 EDT

À la rencontre des 5 documentaires finalistes aux Iris 2017!

De jeudi midi à dimanche, 20 h, les cinq documentaires sont offerts sur l'EXTRA d' ICI TOU.TV. C'est le Sprint pré-gala!

À vos marques, prêts… partez! Vous avez 72 heures pour découvrir la sélection de films nommés au Gala Québec Cinéma sur l'EXTRA d'ICI TOU.TV dans le cadre du Sprint pré-gala

Parmi eux, arrêtons-nous un instant sur les cinq documentaires finalistes dans leur catégorie, comme autant d’incursions saisissantes dans ce qui fait le tissu de notre monde. Ici et ailleurs.

Le monde en un coup de fil : Callshop Istanbul, de Hind Benchekroun et Sami Mermer

Istanbul. Une ville chargée d’histoire. Un carrefour entre l’Europe et l’Asie. Un lieu où se sont incarnés plus que concrètement la plupart des grands bouleversements géopolitiques des dernières années. C’est là que des hommes et des femmes en transit vers un ailleurs qu’ils rêvent meilleur gardent un lien avec leurs pays d’origine (l’Irak, la Syrie…) grâce aux callshops, de petites boutiques de téléphones. Bouleversant, humaniste, généreux, Callshop Istanbul capte ces conversations faites de petits riens et de grands touts qui montrent sans fard l’état de notre monde.

La résilience comme mode de survie : Chez les géants, d’Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist

Inukjuak, dans le Nunavik. Paulusie et son amoureuse, Nikuusi, comme beaucoup de jeunes, rêvent de pouvoir partir. Mais la réalité les rattrape et rien ne se passera comme prévu. Sous l’œil sensible et attentif d’Aude Leroux-Lévesque et Sébastien Rist, qui signent leur premier long documentaire, la vie de ces deux adultes en devenir et de leur communauté, entre résilience et culpabilité, se déroule pleine de heurts et d’aspérités, mais aussi de légendes, de poésie, d’imaginaire.

Les femmes prennent les armes : Gulîstan, terre de roses, de Zaynê Akyol

Leurs visages sont doux, riants parfois. Mais au fond des yeux, la flamme qui brûle ne laisse aucun doute. Ces femmes sont des guerrières. Au Kurdistan, elles sont une petite légion, engagées dans le PKK pour protéger les leurs des attaques de Daesh ou de celles qui viennent de Turquie ou d’Iran. Ce sont elles, leur quotidien, leurs conversations passionnées sur la liberté et le féminisme, leurs moments de détente émaillant l’état de tension permanente dans lequel elles vivent, que filme avec une sensibilité inouïe Zaynê Akyol dans cette incursion unique, tendre, déstabilisante parfois, dans un univers où savoir manier une mitraillette est aussi important que de prendre soin de ses cheveux.

La parole aux oubliés : Manoir, de Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe

Schizophrènes, névrosés, dépressifs, toxicomanes… La quarantaine d’hommes qui habitent le Manoir Gaulin, non loin du centre-ville de Saint-Hyacinthe et de l’autoroute 20, ne l’ont pas facile. Mais ils résistent. Malgré tout. Malgré la solitude, l’estime de soi à terre, les moments les moins glorieux. Jusqu’au jour où, en 2012, alors que les documentaristes Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe les filment, le manoir est racheté. L’homme d’affaires qui en est le nouveau propriétaire veut y construire un centre commercial. Beau à en pleurer, Manoir n’est pas qu’un documentaire émouvant et lumineux. Il est un regard digne et magnifique sur ceux qu'on laisse trop souvent de côté, qui a l’intelligence de ne céder ni à la complaisance ni au misérabilisme. Un diamant brut.

Les cœurs battent derrière les paillettes : Parfaites, de Jérémy Battaglia

Leur sport est souvent moqué. Les paillettes, les pince-nez, les maillots à froufrous. Mais qui réalise au juste ce que représente la détermination, le travail physique, l’engagement des nageuses synchronisées? Véritables athlètes, les filles qui composent l’équipe nationale canadienne n’ont rien de poupées fragiles ou de jolies décorations. Magnifiquement photographié, en particulier lors de spectaculaires prises de vue sous l’eau, parfois même lyrique, Parfaites suit leur cheminement et leur préparation en vue de leur éventuelle participation aux Olympiques de Rio. Un parcours du combattant aussi chaleureux que crève-cœur.

Tous les documentaires finalistes au prix Iris 2017 sont offerts sur l’EXTRA d’ICI TOU.TV du jeudi 1er juin à midi au dimanche 4 juin à 20 h.À noter : le spint pré-gala sur ICI TOU.TV, ce sont aussi plusieurs courts-métrages et films de fiction nommés ainsi que les films gagnants des cinq dernières années : La passion d’Augustine, de Léa Pool ; Mommy, de Xavier Dolan, Louis Cyr, de Daniel Roby, Rebelle, de Kim Nguyen et Monsieur Lazhar, de Philippe Falardeau. Et tout ça, juste pour vous ! On vous gâte.

Pour tout savoir sur le gala, c'est ICI.