Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Membre présumé des Hells Angels arrêté dans une opération antidrogue en Mauricie

Police officers guard members of the rocker gang Hells Angels at the entrance of the district court in Duisburg, Germany, Monday, Aug. 30, 2010. A member of the Hells Angels is convicted of killing a member of the Bandidos, a rival rocker organization. (AP Photo/Frank Augstein)
Police officers guard members of the rocker gang Hells Angels at the entrance of the district court in Duisburg, Germany, Monday, Aug. 30, 2010. A member of the Hells Angels is convicted of killing a member of the Bandidos, a rival rocker organization. (AP Photo/Frank Augstein)

Les Hells Angels et l'un de leurs clubs associés, les Deimos Crew, font l'objet d'une importante frappe policière mercredi matin en Mauricie et dans la région Centre-du-Québec.

Quelque 200 agents de l'Escouade régionale mixte (ERM) de la Mauricie y participent. Une vingtaine de perquisitions et quelque 30 arrestations de suspects sont prévues.

Paul Magnan, un présumé dirigeant d'un important réseau de trafic de stupéfiants, a été arrêté. L'individu âgé de 54 ans serait un membre des Hells Angels de Trois-Rivières.

Les autorités soutiennent que les membres des Deimos Crew, sous la direction de Paul Magnan, auraient eu le contrôle du marché de la drogue dans plusieurs municipalités, dont Trois-Rivières, Shawinigan et Portneuf.

Paul Magnan, un résident de Saint-Alban, avait été arrêté lors de l'opération SharQc. Il pourrait devoir comparaître au tribunal mercredi après-midi, sous plusieurs chefs d'accusation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques clichés des Hells Angels

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.