DIVERTISSEMENT
31/05/2017 03:34 EDT

Gregory Charles lance une école de musique virtuelle

OSA Image

Ça allait de soi, pour un aussi grand amoureux de musique, qui prend tant de plaisir à transmettre ses connaissances : Gregory Charles annonçait mercredi matin la mise sur pied de l’Académie Gregory, une école de musique virtuelle dont le premier tutoriel, Je suis pianiste, enseignera les rudiments du piano, à compter du 1er septembre prochain.

Si l’engouement observé chez les journalistes lors de la conférence de presse de dévoilement du projet est représentatif de l’accueil que la population réservera à l’Académie Gregory, le succès est assuré. De fait, l’homme-orchestre a précisé d’entrée de jeu, mercredi, qu’il se fait demander à tous les jours des conseils et des références dans le domaine, et nombreux sont ceux et celles qui voudraient user de ses compétences de musicien surdoué et de pédagogue expérimenté. L’Académie Gregory répondra à coup sûr à une demande réelle, a martelé celui qui vient d’être nommé Officier de l’Ordre du Canada et directeur artistique du Festival de Lanaudière, qui a été à la tête de plusieurs ensembles vocaux et qui travaille beaucoup avec les jeunes, notamment dans le cadre des émissions Virtuose et Crescendo.

La méthode de l’Académie Gregory est simple et ludique, adaptée aux technologies récentes, s’adresse à tous et est couronnée d’une belle récompense pour quiconque se rendra au bout de la formation. Elle ne nécessite aucun déplacement et s’insérera ainsi dans à peu près tous les modes de vie. Et, avec Gregory Charles comme professeur, aucune inquiétude à avoir sur la qualité du savoir partagé.

Le tutoriel Je suis pianiste s’étale sur 230 jours (huit mois) et consiste en un programme quotidien. Dans des capsules vidéo de 10 minutes (une par jour, donc 230 au total), les étudiants auront droit à toutes les notions théoriques pertinentes et à des exercices pratiques leur permettant de s’exercer en bonne et due forme : résumés d’informations et de connaissances à maîtriser, présentations d’éléments de compréhension du langage musical, mises en contexte de ce qui sera interprété, démonstrations pratiques.

Par exemple, pour se «faire la main» (et les doigts!), ils devront pianoter de 5 à 10 secondes au «super ralenti» de la main droite, puis de la main gauche, et ensuite au ralenti de la main droite et de la main gauche, et à vitesse régulière des deux mains, et ainsi de suite. L’assimilation des techniques se fera graduellement et au rythme de chacun.

Une fois par semaine, les bénéficiaires de la leçon privée auront accès un forum de discussion pour poser des questions en temps réel à Gregory Charles et peaufiner leur art. Des courriels de suivi et des partitions seront également envoyés. En fin de piste, 38 heures de cours auront été dispensées.

Arrivés au bout de ce parcours, les participants auront la chance de monter sur scène avec Gregory, le temps d’un spectacle où ils démontreront leurs nouvelles habiletés, en offrant une musique originale apprise dans les mois précédents. La première cohorte de l’Académie Gregory sera en concert en mai 2018, quelques jours après la fin de sa session.

L’instigateur de l’Académie Gregory a été formel : si 100 000 élèves s’inscrivent à sa classe de maître, ces 100 000 élèves se produiront en public avec lui. Il y aura une place pour tout le monde.

Il en coûtera 2,95 $ par jour, ou 780,11 $ au total, si on paie en un seul versement, pour profiter des services de l’Académie Gregory et ainsi pouvoir clamer «Je suis pianiste». Les séances d’initiation à l’instrument se donneront en français et en anglais.

On peut déjà s’inscrire à l’Académie Gregory, et ce, jusqu’au 31 août, sur le site officiel de Gregory Charles. Toutes les informations relatives à cette nouvelle école sont aussi disponibles à cette adresse.

LIRE AUSSI :

» Découvrez la nouvelle chanson d'Arcade Fire

» Timber Timbre à l'Olympia: pour un flirt élégant et «dansant»

» Atteinte d'un cancer du sein, Olivia Newton-John doit reporter sa tournée

À voir également :

Galerie photo Incursion dans le monde des stars québécoises Voyez les images