NOUVELLES
30/05/2017 16:47 EDT

Un joueur de tennis français expulsé de Roland-Garros

Le tennisman français Maxime Hamou s'est fait un nom pour les mauvaises raisons à Roland-Garros. Le joueur de 21 ans, modeste 287e mondial, a été expulsé du tournoi pour avoir embrassé une journaliste contre son gré en direct à la télévision.

Dans un court communiqué, la Fédération française de Tennis explique qu’elle a décidé de retirer l’accréditation du joueur pour son comportement répréhensible avec une journaliste. Le Président de la Fédération a aussi saisi la commission des litiges pour acte répréhensible.

La scène s’est déroulée lundi. Maxime Hamou, vaincu dans la journée par Pablo Cuevas, accordait une entrevue à la journaliste Maly Thomas en direct à la chaine Eurosport.

Dès le début de l’intervention, Hamou passe son bras autour du cou de la journaliste et l’embrasse longuement sur la tempe puis le cou. Sans ne jamais enlever son bras du cou de Maly Thomas, Hamou répond nonchalamment aux questions avant de l’embrasser de nouveau avant de retenir la femme de force.

La main d’Hamou se pose ensuite entre le cou de la journaliste et sa poitrine.

« Je l’ai repoussé et si cela n’avait pas été du direct, je l’aurais giflé! » a dit Maly Thomas au journal Le Parisien.

La scène a provoqué les rires des collègues de Maly Thomas sur le plateau. La journaliste, elle, ne l’a pas trouvé drôle.

Au Huffington Post France, elle a défendu ses collègues.

« Je les connais, je sais que ce n’était pas méchant. Ce n’était en aucun cas des moqueries. Ils ont ri parce qu’ils croyaient à une blague, mais ils ont vite compris que ce n’était pas le cas. Je ne doute pas une seconde de leur soutien. »

Elle a été beaucoup plus cinglante à l’endroit de Maxime Hamou.

« Il ne donne pas une bonne image de lui et se détruit tout seul en faisant ça », explique-t-elle en ajoutant que cette situation franchement désagréable était le reflet des rapports entre les hommes et les femmes qui peuvent exister dans la vie courante.

Les réactions ont été fortes sur Twitter.

Une ancienne ministre française, Cécile Duflot, a écrit « Il l’embrasse de force, elle tente de se dégager, il la serre par le cou et tout le monde rigole ».

Maxime Hamou a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux.

« Je tiens à présenter mes plus profondes excuses à Maly Thomas si elle s’est sentie blessée ou choquée par mon attitude. Je viens de vivre une semaine magnifique et j’ai laissé mon trop-plein d’enthousiasme s’exprimer maladroitement envers Maly que je connais et que je respecte sincèrement. Rien de tout ce qui est écrit était mon intention. »

Le joueur de 21 ans s’est aussi dit à sa disposition pour lui présenter des excuses de vive voix.