NOUVELLES
30/05/2017 09:28 EDT | Actualisé 30/05/2017 09:40 EDT

Syrie: une unité de combattants arabes se rapproche de la périphérie de Raqa

Un bataillon de combattants arabes antijihadistes soutenus par les États-Unis s'est rapproché mardi de la périphérie est de Raqa, principal bastion du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a indiqué une ONG et un porte-parole de cette force.

"Nos forces se trouvent à 400 m d'al-Michleb, un quartier à la périphérie est de Raqa", a déclaré à l'AFP le porte-parole des Forces d'élite syriennes (FES), Mohammad Khaled Chaker.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a confirmé "cette progression réalisée grâce à des raids intensifs de la coalition obligeant les jihadistes de l'EI à reculer".

Cette coalition internationale sous commandement américain soutient depuis novembre une offensive d'envergure des Forces démocratiques syriennes (FDS, alliance arabo-kurde), fer de lance de la lutte anti-EI en Syrie, pour capturer la ville de Raqa.

M. Chaker a précisé que les FES étaient un "groupe indépendant au sein de la coalition internationale". "Nous ne faisons pas partie des FDS mais nous agissons en coordination avec elles".

Les FDS resserrent leur étau autour de Raqa, mais sont encore loin de pouvoir déclencher l'assaut sur la ville. Leurs forces se trouvent à 3 km du côté nord, entre 7 et 25 km du côté ouest, tandis que le côté sud est toujours aux mains de l'EI.

Interrogées par l'AFP, les FDS n'ont pas souhaité commenté l'information des Forces d'élite syriennes.

Ces dernières, formées début 2016, comptent plusieurs centaines de combattants et ont rejoint l'offensive contre l'EI en décembre 2016. Elles sont dirigées par Ahmad Jarba, qui a présidé la Coalition nationale des forces d'opposition de juillet 2013 à juillet 2014.

Selon M. Abdel Rahmane, cette unité est formée de combattants originaires de tribus arabes de Raqa et de Deir Ezzor.

lar-ayh/sk/mer