NOUVELLES
30/05/2017 14:17 EDT

Sébastien B. Gagnon est le lauréat 2017 du Prix de poésie des libraires du Québec

C'est Sébastien B. Gagnon qui a remporté lundi le troisième Prix des libraires dans la catégorie poésie québécoise pour son recueil mèche (L'oie de Cravan). 

Le prix, coordonné par l'Association des libraires du Québec (ALQ), est assorti d'une bourse de 2000 $, remise par le Festival de la poésie de Montréal, et d'une oeuvre de l'artiste Georges L'Écuyer.

Né en 1978 à Rimouski, le musicien et poète Sébastien B. Gagnon travaille en architecture. Il a également cofondé, avec Shawn Cotton, les éditions Le Cosmographe. En 2012, il a fait paraître un permier recueil, Revolt and disgust poems mostly written in engligh by an indépendantiste, aux éditions Rodrigol.

Mèche : un recueil « aussi intime que pudique »

à toi qui ne sais pas où je vaisj'offre une avenue en dents de sciedes indices et un espace ouvertoù tu pourras me suivre de loinme perdre aussicette suite de décalcomaniesdes plages ambivalentesoù regarder les marins dépaysés se perdre avec les étoiles

Extrait de mèche de Sébastien B. Gagnon (L'Oie de Cravan)

Le libraire Jérémy Laniel, membre du comité de sélection, souligne qu'il y a, dans ce mèche, « toute la candeur de l’amour juxtaposée à la violence de la prose. »

Dans une construction habile, l’auteur désamorce des poèmes pour mieux les faire éclater quelques pages plus loin, question de créer un recueil aussi intime que pudique, mais d’une grande force de frappe.

Jérémy Laniel, libraire membre du comité de sélection du prix

Le rôle des libraires

Le comité de sélection, formé de  libraires, a établi dans un premier temps une présélection de huit titres à partir des parutions de l'année écoulée. Cette liste a ensuite été réduite à quatre finalistes par le même comité, puis soumise au vote de tous les libraires du Québec issus des librairies indépendantes, des coopératives en milieu scolaire et des librairies en réseau. 

Dans ses remerciements, Sébastien B. Gagnon a d'ailleurs souligné l'importance du rôle des libraires pour les poètes.

Malgré tout ce qu’on peut en dire, malgré l’économie qu’on en fait, la poésie est une stratégie incontournable. Il va sans dire que les libraires québécois l’ont compris, donc merci aux libraires de faire vivre notre poésie et notre littérature. On voit ici qui a réellement le goût de l’aventure.

Sébastien B. Gagnon  lauréat 2017 du Prix des libraires du Québec, catégorie poésie 

Les trois autres finalistes étaient : Toino Dumas pour animalumière (Le lézard amoureux), Annie Lafleur pour Bec-de-lièvre (Le Quartanier) et Jean-Christophe Réhel pour Les volcans sentent la coconut (Del Busso).

En 2016, c'est Carole David qui avait remporté le Prix des libraires du Québec dans la catégorie poésie québécoise pour son recueil L'année de ma disparition (Les Herbes rouges).

Vous aussi, vous écrivez de la poésie? Envoyez vos poèmes au Prix de poésie Radio-Canada d'ici le 31 mai.