NOUVELLES
30/05/2017 09:52 EDT | Actualisé 30/05/2017 10:00 EDT

Roland-Garros - Zverev encore un peu tendre

Sa victoire à Rome l'avait installé parmi les principaux outsiders de Roland-Garros, mais le jeune Allemand Alexander Zverev est tombé dès le premier tour mardi dans le piège du vétéran espagnol Fernando Verdasco (6-4, 3-6, 6-4, 6-2).

. ENCORE UN PEU TENDRE

Il y a dix jours, Zverev, 20 ans, avait fait très forte impression en dominant Novak Djokovic en finale au Foro Italico. C'était sa première victoire dans un Masters 1000 et déjà son troisième titre de la saison après Montpellier et Munich.

Ce succès, qui l'avait fait entrer dans le top 10, semblait annoncer un rapide avènement en Grand Chelem. Mais ces tournois requièrent une tout autre expérience.

En héritant de Fernando Verdasco, un joueur de 33 ans à la cuirasse bien tannée par 13 participations, l'Allemand d'origine russe avait fait une très mauvaise affaire.

Le Madrilène, ancien 9e mondial (en 2009), s'est fait une spécialité d'embêter les cadors. En 2016, il avait cueilli à froid Rafael Nadal au premier tour de l'Open d'Australie.

Zverev s'est laissé repousser beaucoup trop loin de sa ligne de fond de court par les gros lifts de Verdasco et n'a pas su prendre l'initiative dans ce match commencé lundi soir et interrompu par l'obscurité.

"Il a très bien joué et très intelligemment. J'ai joué très court et très défensif", a reconnu le grand Allemand (1,97 m), qui devra attendre pour atteindre la deuxième semaine d'un tournoi majeur.

. LE N.1 SERRE LE JEU

Arrivé à Paris la confiance en berne après une préparation médiocre, Andy Murray a su serrer le jeu pour se sortir d'un premier tour délicat contre Andrey Kuznetsov. Bousculé en milieu de match par le frappeur russe, il n'a commis que sept fautes seulement dans les deux derniers sets. Score final: 6-4, 4-6, 6-2, 6-0.

. CINQ ANS APRÈS

On ne l'avait plus vu depuis 2012. L'Argentin Juan Martin Del Potro a remporté son premier match à Roland-Garros depuis cinq ans, avec la manière (6-2, 6-1, 6-4), contre son compatriote Guido Pella. L'ancien 4e mondial, demi-finaliste en 2009, avait manqué les quatre éditions précédentes à cause de blessures, notamment au poignet.

. DEUXIÈME TOP 10 AU TAPIS

Deux jours après la N.1 mondiale Angelique Kerber, c'est la Britannique Johanna Konta (8e) qui a quitté le tournoi au premier tour, battue par la Taïwanaise Hsieh Su-Wei (109e) 1-6, 7-6 (7/2), 6-4.

. LES CHIFFRES

3. Les balles de set sauvées dans la deuxième manche par Stan Wawrinka (3e mondial) contre le qualifié slovaque Jozef Kovalik. Le Suisse l'a emporté 6-2, 7-6, 6-3.

400. Les matches gagnés par le Français Gaël Monfils sur le circuit après son succès sur l'Allemand Dustin Brown en trois sets.

3. Les heures passées sur le court par le Japonais Kei Nishikori (9e mondial) pour battre en quatre sets le jeune Australien Thanasi Kokkinakis.

10. Les Espagnols qualifiés pour le deuxième tour.

67. La longueur en minutes du match de Simona Halep contre la Slovaque Jana Cepelova (6-2, 6-3). La Roumaine (4e mondiale) semble remise de la blessure à la cheville qui a un moment mis en doute sa participation.

. LES PHRASES

"J'avais perdu contre elle à Wimbledon l'an dernier, mais je sais que je joue bien mieux maintenant". D'Elina Svitolina, l'une des favorites pour le titre depuis sa victoire à Rome. L'Ukrainienne a battu la Kazakhe Yaroslava Shvedova 6-4, 6-3.

"Je ne m'entraîne pas beaucoup sur terre battue parce que ça salit mes chaussures et mes chaussettes". De l'Australien Nick Kyrgios (19e mondial), vainqueur de l'Allemand Philipp Kohlschreiber en trois sets.

fbx/sk