Vivre

10 parcours de vélo à pédaler en famille au Québec

Pour se dégourdir pendant les vacances.

Les paysages du Québec se contemplent à vélo, alors que la Route verte, - qui est considérée par le National Geographic comme l'une des meilleures destinations vélo au monde! -, sillonne toute la province et incite petits et grands cyclistes à dévaler des kilomètres sur le bitume ou dans les sentiers. Êtes-vous prêts pour une escapade sur deux roues avec la marmaille ? Nous vous proposons dix circuits de bicyclette qui plairont à toute la famille.

Le parc linéaire des Bois-Francs
Inauguré en 1997, le parc linéaire des Bois-Francs s’est mérité plusieurs distinctions de l’industrie touristique au fil des ans. Son parcours de 77 km traverse la plupart des municipalités importantes des Bois-Francs, dont Tingwick, Princeville et Victoriaville. Mais c’est surtout la partie dans les basses terres, au cœur de la campagne et de son décor bucolique, qui séduit les cyclistes à chaque année. www.parclineairebf.com
À Montréal : le canal de Lachine
Maxime Côté
Relié à un vaste réseau de pistes cyclables longeant le cours de l’eau, le trajet du Parc du canal de Lachine est l’un des plus beaux circuits urbains au monde. Il débute dans le Vieux-Port de Montréal pour se rendre quelque 14,5 km plus loin au parc René-Lévesque. L’un des arrêts les plus prisés est certainement le Marché Atwater, qui permet d’y pique-niquer ou d’y faire des emplettes. Vous souhaitez poursuivre votre randonnée ? Direction le Vieux-Lachine pour y visiter ses musées ou encore Pointe-Claire pour y prendre un café. Les options sont nombreuses. www.pc.gc.ca
Dans Chaudière-Appalaches : la Cycloroute de Bellechasse
Inaugurée en 2009, la Cycloroute de Bellechasse est l’une des seules pistes cyclables en zone agricole qui soit entièrement asphaltée. Sur un périple de 74 km en pleine nature, elle croise huit villages pittoresques, mais reste quand même à l’écart de la circulation routière ; c’est pourquoi elle est recherchée pour sa tranquillité. Son faible dénivelé qui est facile à pédaler et son paysage champêtre font le bonheur des familles. www.cycloroutedebellechasse.com
Dans les Cantons-de-l’Est : L’Estriade
CARTHY2016
Dans la Haute-Yamaska, jusqu’à Granby, L’Estriade est considéré comme l’un des plus beaux réseaux cyclables du Québec, offrant des pistes agréables et sécuritaires mettant en valeur la géographie particulière des Cantons-de-l’Est. On comprend qu'elle est l’une des favorites des familles avec de jeunes enfants et des patineurs à roues alignées. Surtout, ne manquez pas la visite d’Artria, un vaste musée de sculptures monumentales à ciel ouvert! Inauguré en août 2016, il présente une quarantaine d’œuvres d’artistes de la région et de partout à travers le monde. En sillonnant les pistes cyclables, vous vivrez une véritable expérience culturelle. www.estriade.net
Sur la rive-sud de Montréal : le parc des Îles-de-Boucherville
Mathieu Dupuis/Sépaq
Sur la rive-sud de Montréal se trouve un petit bijou : un parc national de la Sépaq offrant une variété d’activités. On y retrouve des sentiers de vélo totalisant 21 km et formant trois boucles distinctes au fil de l'eau, faciles à rouler avec les enfants. Le plus : on peut même y louer sur place des vélos et tandems (gratuit pour les enfants) et prolonger le séjour en camping. Durant la saison estivale, les Îles-de-Boucherville sont accessibles, depuis Longueuil, par les bateaux-passeurs Navark. Des navettes sont également offertes de Montréal et de Boucherville. www.sepaq.com/pq/bou/
Dans les Laurentides : le P’tit Train du Nord
Le parc linéaire «Le P’tit Train du Nord» est une piste de plus de 232 km empruntant une ancienne voie ferrée, traversant Les Laurentides, entre Bois-des-Filion et Mont-Laurier. Ce qui le qualifie comme étant le plus long au Canada qui propose des activités sur quatre saisons. Et l’un des plus achalandés, il va sans dire, surtout sur la section entourant Sainte-Agathe-des-Monts. Cette piste cyclable faite de poussière de roche est aménagée sur une emprise ferroviaire et son parcours est parsemé d’anciennes gares restaurées en cafés et en haltes cyclistes. Plusieurs gîtes sont aussi disponibles à proximité, ainsi qu’une navette et même un service de transport de bagages ! www.laurentides.com/parclineaire
Dans le Bas-Saint-Laurent : le Petit-Témis
Corporation sentier Rivière-du-Loup/Témiscouata
Prisé pour ses paysages de lacs et de forêts en abondance, le parc interprovincial du Petit-Témis relie Rivière-du-Loup à Edmundston, au Nouveau-Brunswick, sur plus de 130 km. Le circuit aménagé sur une ancienne emprise ferroviaire est fait de poussière de roche, avec des haltes fréquentes et bien aménagées. La plus belle partie ? Celle qui va de Cabano à Dégelis et qui longe un immense lac de 43 km. À couper le souffle. www.petit-temis.ca
Dans Portneuf : la Vélopiste de la Jacques-Cartier
courtoisie IFX Productions
À proximité de Québec, la Vélopiste Jacques-Cartier/Portneuf propose une virée champêtre et de magnifiques paysages plutôt sauvages sur un parcours de 68 km en poussière de roche. Un conseil : débutez votre trajet à Rivière-à-Pierre (on peut même s’y rendre en train à partir de Montréal ou de Québec) et profitez d’une légèrement pente descente sur la majeure partie du parcours, et ce, jusqu’à l’arrivée à Saint-Gabriel-de-Valcartier. Vous voulez poursuivre votre route ? Le Corridor des cheminots permet de pédaler jusqu’à Québec. www.velopistejcp.com
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean : la Véloroute des Bleuets
Lauréat de grand prix du tourisme en 2014, la Véloroute des Bleuets attire des cyclistes de toutes les régions et même de l’étranger. Depuis quelques années, la quasi-totalité de ce parcours cyclable en boucle de 256 km, qui permet de faire le tour du lac Saint-Jean, est désormais pavée (sauf le parc national de la Pointe-Taillon). Au fil des ans, le succès de la Véloroute des Bleuets ne se dément pas et accueille à chaque année plus de 200 000 cyclistes. Envie d’explorer ? La Véloroute traverse 15 municipalités ainsi que le village innu de Mashteuiatsh, en faisant le plein de jolis paysages. En plus des 35 haltes, on s’arrête aussi au Zoo de Saint-Félicien ou au village fantôme de Val-Jalbert. Il y a tant à voir! www.veloroute-bleuets.qc.ca
En Outaouais : la Véloroute des Draveurs
La région de Gatineau est une destination populaire pour les cyclistes; elle offre de multiples trajets urbains ou en pleine nature. À l’entrée de Maniwaki, la Véloroute des Draveurs nous plonge au cœur des grands espaces québécois à travers des paysages pittoresques, et ce, sur un tronçon du sentier Transcanadien de 72 km. On y explore une multitude de sites géologiques où la faune et la flore nous en mettent plein la vue. www.tourismeoutaouais.com/attraits/veloroute-des-draveurs