NOUVELLES
30/05/2017 09:08 EDT | Actualisé 30/05/2017 09:20 EDT

Les Bourses européennes reculent face à un nouveau risque politique

Les Bourses européennes ont cédé du terrain mardi, affectées par la résurgence d'un risque politique en zone euro avec la possibilité d'élections anticipées en Italie.

"Le risque politique italien est venu animer la séance avec la possibilité d'élections en septembre en Italie, sachant que dans les sondages il y a une percée du mouvement 5 étoiles, qui organiserait à priori un référendum pour ou contre l'Europe", a expliqué Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"Par ailleurs, le système bancaire y est très fragile et représente l'un des risques systémiques en Europe. C'est un pays beaucoup plus facteur de stress et de nervosité que n'ont pu l'être la Grèce ou le Portugal en plein coeur de la crise. Il y a contagion du stress jusqu'au secteur bancaire européen", a observé M. Tuéni.

"Néanmoins, cela reste contenu, il n'y a pas de mouvement de panique", nuance l'analyste.

Côté macroéconomique, la confiance économique dans la zone euro est retombée en mai après avoir fortement augmenté en avril.

L'Eurostoxx 50 a reculé de 0,50%.

A Paris, l'indice CAC 40 a cédé 0,50% à 5.305,94 points.

L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a cédé 0,24% à 12.598,68 points.

L'indice FTSE-100 de la Bourse de Londres a reculé de 0,28% à 7.526,51 points.

bur-LyS/eb/fjb