NOUVELLES
30/05/2017 06:51 EDT | Actualisé 30/05/2017 07:02 EDT

La tempête Mora fait trois morts au Bangladesh

COX'S BAZAR, Bangladesh — Une tempête tropicale s'est abattue sur le sud du Bangladesh, mardi, faisant au moins trois morts et ravageant des milliers de maisons précaires sur des îles éloignées dans le golfe du Bengale, selon les autorités.

La tempête nommée Mora a commencé sa traversée de la côte sud du pays tôt mardi. Quelque 300 000 résidants avaient été déplacés ou évacués la veille, alors que le pays se préparait à affronter la première puissante tempête de l'année. Plus d'un millier de refuges ont été installés dans divers districts, dont ceux de Cox's Bazar et de Chittagong. Quelque 20 000 bénévoles étaient sur place.

Un haut fonctionnaire de Cox's Bazar, Ali Hossain, a indiqué que deux femmes et un homme ont perdu la vie depuis que la tempête dévastatrice a touché terre. Deux de ces trois incidents distincts découlaient de la chute d'un arbre sur leur résidence.

Environ 20 000 maisons ont été détruites dans la région, a précisé M. Hossain, qui dit ne pas s'attendre à un bilan des morts élevé.

Mardi après-midi, Mora avait faibli et devait être rétrogradée en dépression selon le bureau météorologique.

Dans le golfe du Bengale, l'île de Saint-Martin a été ravagée par la tempête, qui l'a d'abord frappée lundi, vers minuit.

Les autorités rapportent que de puissants vents ont aplati plusieurs résidences. Quelque 8000 sinistrés se sont abrités dans des refuges et des hôtels.

Du côté de l'île de Moheshkhali, où un cyclone avait fait 10 000 morts en 1991, bon nombre de ses 22 000 habitants se sont rendus dans des refuges.

Les vents soutenus de Mora ont atteint 89 km/h et ses rafales, jusqu'à 117 km/h.