NOUVELLES
30/05/2017 08:46 EDT | Actualisé 30/05/2017 09:00 EDT

L'US Army renvoie un soldat franco-américain lié aux séparatistes ukrainiens

L'US Army a renvoyé un militaire franco-américain qui avait réussi à s'engager alors qu'il avait par le passé combattu aux côtés des séparatistes ukrainiens, soutenus par la Russie, selon des responsables mardi.

Guillaume Cuvelier, 29 ans, avait rejoint l'armée américaine l'an passé, quand bien même il avait épousé des thèses de l'extrême droite en France et avait combattu avec les séparatistes ukrainiens en 2014.

Le soldat de première classe "Guillaume Cuvelier a été renvoyé de l'armée américaine le 24 mai 2017", a précisé la porte-parole Valerie Mongello dans un communiqué, sans préciser les raisons de cette éviction.

Le Washington Post s'était le premier penché sur la trajectoire particulière de Guillaume Cuvelier, poussant l'US Army à lancer une enquête interne pour savoir si les procédures de recrutement avaient été respectées lors de l'engagement du jeune homme.

Un décret de mars 2014 interdit aux citoyens américains d'assister la république populaire autoproclamée de Donetsk, que ce soit financièrement, avec des biens ou des services.

Selon ce qu'il avait partagé sur les réseaux sociaux, Guillaume Cuvelier s'est aussi battu avec les combattants kurdes peshmergas dans le nord de l'Irak avant de partir aux Etats-Unis.

Ce Franco-Américain a grandi à Rouen, dans le nord-ouest de la France, d'où il est sorti de l'université en 2009, selon le Washington Post qui citait au moment de son article sa page Facebook aujourd'hui effacée.

Le jeune homme avait expliqué au quotidien américain avoir changé ces dernières années: "L'armée est ma seule chance d'avancer et de rompre avec mon passé", avait-il dit au journal. "J'ai réalisé que j'aime assez ce pays, son mode de vie et sa Constitution pour le défendre".

wat/bdx/elc