NOUVELLES
30/05/2017 05:58 EDT | Actualisé 30/05/2017 06:20 EDT

L'action Amazon dépasse les 1.000 dollars à Wall Street

L'action Amazon a franchi mardi le seuil symbolique de 1.000 dollars à Wall Street, une première qui confirme l'ascension du géant américain du commerce en ligne.

Vers 13H45 GMT, le titre gagnait 0,43% à 1.000,04 dollars pour une capitalisation boursière de 478,05 milliards, soit plus du double du numéro un mondial de la distribution Wal-Mart, valorisé 236,4 milliards.

Amazon, qui tire son nom du fleuve sud-américain, était entré en Bourse en en mai 1997 à 18 dollars, ce qui équivalait à une valorisation de 438 millions de dollars de l'époque.

Le courtier Loup Ventures estime que le titre pourrait monter jusqu'à 2.000 dollars à moyen terme.

Ce succès boursier traduit la transformation du groupe, passé de simple libraire en ligne à mastodonte de services informatiques dématérialisés (Cloud), de la vidéo en ligne en streaming avec son service Prime, et du commerce électronique.

Les investisseurs parient principalement sur le fait que le commerce en ligne, qui ne représente actuellement que 8% des achats aux Etats-Unis, devrait croître rapidement dans les prochaines années.

Or Amazon domine ce créneau: en 2016, le groupe de Jeff Bezos représentait 43% des achats effectués en ligne aux Etats-Unis, selon les estimations du cabinet Slice Intelligence.

Cette part devrait encore augmenter car le commerce en ligne présente un fort potentiel de croissance. Il devrait croître de 8 à 12% cette année, selon la National Retail Federation (NRF), soit trois fois plus vite que le reste de l'industrie.

Amazon, qui a généré un chiffre d'affaires de 35,7 milliards de dollars au premier trimestre, se donne également les moyens d'améliorer sa rentabilité.

Il est en train d'investir 1,5 milliard de dollars pour construire son propre réseau de livraison et ne plus louer les services de FedEx et UPS, qui lui coûtent très cher. Ses dépenses de livraisons ont par exemple augmenté de 30% à 1,9 milliard de dollars au premier trimestre.

L'ascension boursière d'Amazon pourrait toutefois poser la question d'une scission de l'action (split) car à 1.000 dollars le titre celle-ci n'est pas à la portée des petits porteurs.

"Nous n'avons pas cela en projet à ce moment précis mais nous allons continuer à l'examiner", a déclaré Jeff Bezos, répondant à un actionnaire qui l'interrogeait sur le sujet lors de la dernière AG mardi dernier.

Le titre Amazon a été divisé à trois reprises depuis ses débuts: une première fois en juin 1998 et deux fois en 1999, en janvier et en août.

Apple a divisé en deux son action en juin 2014, ce qui n'a pas empêché le groupe de devenir des mois plus tard la plus grosse entreprise privée au monde en termes de capitalisation boursière.

lo/jld/bdx

AMAZON.COM

FEDEX

UPS - UNITED PARCEL SERVICE