NOUVELLES
30/05/2017 07:56 EDT | Actualisé 30/05/2017 08:03 EDT

Justin Trudeau réagit au froid entre Angela Merkel et Donald Trump

ROME — Le premier ministre Justin Trudeau a réitéré mardi son engagement à collaborer avec les États-Unis et l'Europe pour le bien de l'économie canadienne.

M. Trudeau a ainsi réagi au froid transatlantique qui s'est installé entre les États-Unis et le Vieux Continent à la suite de la participation du président américain Donald Trump aux sommets du G7 et de l'OTAN.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a signalé une mutation décevante des relations américano-européennes, face à l'absence de consensus sur la lutte contre les changements climatiques. Mme Merkel a déclaré que les Européens doivent dorénavant «prendre (leur) destin en main».

En concluant son séjour en Italie, Justin Trudeau a fait valoir que l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada, de même que leurs engagements en matière d'environnement, constituent des sources de création d'emplois.

Le premier ministre canadien a également avancé qu'il tâcherait de mettre en relief les valeurs que partage le Canada avec l'Europe et les États-Unis.