NOUVELLES
30/05/2017 03:25 EDT | Actualisé 30/05/2017 03:41 EDT

Justin Trudeau fait l'éloge du commerce devant des parlementaires italiens

ROME — Le premier ministre Justin Trudeau fait l'éloge du commerce international dans un monde où la population est anxieuse devant son avenir.

Dans un discours prononcé devant des parlementaires italiens à Rome, mardi, M. Trudeau a cité l'accord commercial entre le Canada et l'Union européenne comme un exemple d'entente pouvant à la fois favoriser la création d'emplois et permettre à la population de profiter de la croissance économique.

L'Accord économique et commercial global (AECG) est actuellement étudié par le Sénat.

M. Trudeau a remercié les parlementaires italiens qui ont appuyé l'entente, affirmant que celle-ci n'aurait pu être possible sans l'appui de leaders partageant sa vision, comme le premier ministre italien Paolo Gentiloni, qu'il doit également rencontrer mardi.

Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, dit que le gouvernement libéral espère convaincre d'autres pays des avantages du commerce en rendant celui-ci plus «réel» pour les citoyens.

M. Trudeau se trouve en Italie pour promouvoir les liens commerciaux et culturels entre les deux pays. Cette visite marque le point final de son séjour en Europe, lors duquel il a assisté à une rencontre des membres de l'OTAN à Bruxelles, participé au sommet du G7 en Sicile et obtenu une audience privée avec le pape François au Vatican.