NOUVELLES
30/05/2017 16:47 EDT

Christy Clark compte se battre pour rester première ministre

Christy Clark a annoncé mardi son intention de demeurer première ministre malgré l'annonce d'une alliance entre le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Parti vert pour former un gouvernement minoritaire.

Pour Christy Clark, il n'est pas question d’abandonner sans se battre. Dans une conférence de presse d’à peine quelques minutes, la première ministre britanno-colombienne a annoncé son intention de ne pas démissionner et s’en remet à l’Assemblée législative qui siègera dans les prochains jours.

« Il est de notre devoir de rencontrer la Chambre et de tester sa confiance envers nous, c’est ce que dit la convention constitutionnelle et c’est ce que j’ai l’intention de faire d’ici la fin juin », a-t-elle déclaré.

Dans le cas où elle échouerait lors du vote de confiance, Christy Clark se dit prête à devenir la leader de l’opposition.

Elle a précisé, en outre, qu’elle ne demandera pas à la lieutenante-gouverneure Judith Guichon de déclencher de nouvelles élections.

Le Parti libéral de Christy Clark a obtenu 43 sièges lors du scrutin du 9 mai, les néo-démocrates 41 et les verts 3.