NOUVELLES
30/05/2017 18:23 EDT

Brouillard sur l’avenir de Crustacés des Monts

Depuis deux semaines, l'incertitude plane pour une quarantaine d'employés de l'usine Crustacés des Monts à Sainte-Anne-des-Monts.

Ils ignorent s'ils retourneront au travail pour la saison 2017. L'Agence canadienne d'inspection des aliments a suspendu l'agrément de l'usine de transformation de la crevette nordique le 18 mai dernier.

Aucun rappel d'aliments n'est associé à cette suspension, mais l’entreprise ne peut plus transformer de poisson destiné à l'exportation interprovinciale ou internationale.

Les activités ont alors été interrompues.

Depuis, c'est le silence radio chez les propriétaires. Ces derniers avaient 30 jours pour demander à l'Agence canadienne d'inspection des aliments de rétablir leur agrément, ce qui permettrait de reprendre leurs activités.

Aucun des actionnaires n’a pu être joint malgré des appels répétés. La directrice générale, Mélanie Langlois, refuse de commenter.

La situation demeure incompréhensible pour plusieurs Annemontois puisque l’usine avait un marché bien établi.

Le maire de Sainte-Anne-des-Monts, Simon Langlois, déplore la situation.

Sa ville n’a pas les moyens de perdre 40 emplois dans le contexte actuel de la Haute-Gaspésie, souligne le maire. Il invite les actionnaires à se manifester et les organismes de développement économique à offrir leur aide.

Plusieurs employés ont déjà entamé des démarches actives pour dénicher un nouvel emploi.

Les pêcheurs de crevettes qui débarquaient leur cargaison à Crustacés des Monts ont été redirigés vers la pointe de la Gaspésie, aux usines de transformation de Rivière-au-Renard.

L’usine de Crustacées des Monts doit fêter ses 30 ans en 2018.