NOUVELLES
30/05/2017 08:14 EDT | Actualisé 30/05/2017 08:22 EDT

Angela Merkel affirme que l'Allemagne doit «regarder ailleurs» qu'aux États-Unis

BERLIN — La chancelière allemande Angela Merkel affirme que sa relation avec les États-Unis est d'une «extrême importance», mais que son pays devra aussi collaborer avec d'autres nations clés à l'avenir.

Mme Merkel a discuté du sujet avec des journalistes, mardi, après une rencontre entre son cabinet et le gouvernement de l'Inde, qui s'est traduite par des ententes de coopération en matière de politique numérique, de développement et d'éducation.

La leader allemande a récemment laissé entendre que la relation de l'Europe avec les États-Unis s'était transformée à la suite de ses récentes rencontres avec le président Donald Trump, qui ont donné des résultats décevants.

À Berlin, Mme Merkel a réitéré sa position voulant que «l'Europe doit prendre son destin en main».

Elle a ajouté que c'était au continent de décider de s'impliquer davantage à l'international, citant les conflits en Ukraine et en Libye et l'enjeu pressant de la migration de masse.

De son côté, Donald Trump a répété ses critiques envers l'Allemagne dans la foulée des propos de Mme Merkel.

Le président américain a publié un message, mardi, sur Twitter, affirmant que les États-Unis affichaient «un déficit commercial massif avec l'Allemagne, puis (le pays) paie beaucoup moins qu'il ne le devrait pour l'OTAN et l'armée. Très mauvais pour les États-Unis. Cela va changer.»