NOUVELLES
30/05/2017 06:19 EDT | Actualisé 30/05/2017 06:40 EDT

Allemagne - Dortmund remercie Tuchel après des mois de turbulences

Un trophée et puis la porte! Le club allemand du Borussia Dortmund a remercié mardi son entraîneur Thomas Tuchel, pourtant tout juste vainqueur de la Coupe d'Allemagne, après des mois de querelles récurrentes avec la direction de l'équipe.

Dans un bref communiqué, le club de la Ruhr, qui a terminé la saison de Bundesliga 2016-2017 à la 3e place, a confirmé ce que tout le monde attendait depuis deux jours: l'entraîneur de 43 ans quitte le BVB "avec effet immédiat" à l'issue d'un entretien avec le directeur sportif, Michael Zorc, et le président exécutif, Hans-Joachim Watzke.

Le BVB a refusé d'expliciter les raisons de ce divorce qui semble n'avoir pas été souhaité par M. Tuchel. Le club "accorde une grande importance au fait que la cause (de ce départ) n'est en aucun cas une divergence de vues entre deux personnes", a-t-il insisté dans un communiqué.

"Le bien du club (...) sera fondamentalement toujours beaucoup plus important que les individus ou les différences entre eux", poursuit le texte, dans une allusion aux relations orageuses entre M. Tuchel et M. Watzke.

-Contrecoeur

Thomas Tuchel, arrivé en 2015 à Dortmund, semble partir à contrecoeur. Dans un tweet posté peu après avoir créé un compte sur le réseau social, il a ainsi écrit: "Je suis reconnaissant pour ces deux belles années couronnées de succès et excitantes. Dommage que cela ne continue pas".

Ce départ devrait coûter quelque 2,5 millions d'euros d'indemnités à Dortmund.

Pour lui succéder, le nom du Suisse Lucien Favre, actuellement à la tête de l'entraînement de Nice, est avancé par la presse. L'intéressé âgé de 59 ans connaît bien le football allemand pour avoir par le passé oeuvrer avec succès au Hertha Berlin puis à Mönchengladbach.

Selon le bi-hebdomadaire Kicker, Favre et le club de la Ruhr se sont déjà mis d'accord mais il reste encore à mener des négociations avec le club français azuréen.

Aussi omniprésent que puissant, Hans-Joachim Watzke ne cachait plus ses divergences profondes avec Thomas Tuchel dont le bilan sportif est mitigé.

Si Dortmund a fini la saison à 18 points du champion, le Bayern Munich et derrière Leipzig, il peut toutefois se targuer d'une victoire samedi soir en finale de la Coupe d'Allemagne face à Francfort (2-1).

Surtout durant ses deux saisons, Borussia Dortmund n'a pas perdu un seul match à domicile, faisaient remarquer des experts sportifs.

Mais l'entraîneur, que l'on dit obsédé par les détails, s'est retrouvé isolé. Les divergences sont apparues sous une lumière crue après un attentat à la bombe commis contre l'équipe le 11 avril, juste avant un quart de finale de la Ligue des champions face à Monaco.

Cette attaque a fait un blessé, le défenseur Marc Bartra et profondément secoué les autres joueurs qui ont toutefois dû jouer le match seulement 24 heures après.

- Choc émotionnel -

M. Watzke avait défendu la tenue de la rencontre, alors que l'entraîneur a assuré s'être opposé au maintien du match au nom du choc émotionnel subi par les joueurs.

Finalement, Dortmund a perdu 3 à 2 et n'a pu redresser la barre au match retour. Le club s'est retrouvé éliminé de l'épreuve reine du continent.

Le président exécutif avait de son côté admis des désaccords avec le coach juste avant un match décisif pour la 3e place du championnat, une place qualificative en Ligue des champions début mai, face à Hoffenheim.

Huit fois champion d'Allemagne, Dortmund a connu une saison en dents de scie, plombée par les blessures de ses cadres, des brouilles, des extravagances, des absences pour maladie et surtout par l'attaque commise contre l'équipe par un homme guidé par l'appât du gain.

L'annonce du départ de Tuchel intervient au lendemain d'un coup dur pour le club. L'un de ses attaquants, Marco Reus, restera absent plusieurs mois en raison d'une blessure à un genou.

L'attaquant vedette, Pierre-Emerick Aubameyang, pourrait quant à lui rejoindre une grande équipe européenne bien qu'il soit encore sous contrat avec Dortmund.

bur-yap/alf