NOUVELLES
29/05/2017 10:08 EDT | Actualisé 29/05/2017 10:17 EDT

Attendez un instant... Trump veut maintenant plus d'argent pour le système de santé

Il y a quelques jours à peine, la Maison Blanche proposait pourtant d'importantes coupures.

Bien des Américains ont dû se gratter la tête en apercevant un tweet de Donald Trump publié dimanche soir. En effet, le président a utilisé sa plateforme de prédilection pour indiquer qu'il souhaitait maintenant investir davantage de fonds publics dans le système de santé.

«Je suggère que nous dépensions plus d'argent pour le plan de soins de santé afin qu'il soit le meilleur, a-t-il écrit. L'ObamaCare est mort - les républicains vont faire beaucoup mieux!»

Une affirmation étrange quand on sait que le budget présenté il y a quelques jours proposait des coupes d'au moins 610 milliards $ au programme d'assurance maladie Medicaid en plus de retrancher un autre 250 milliards aux soins de santé en annulant Obamacare.

Le plan pourrait aussi entraîner des coupes dans des dépenses futures pour la santé des enfants issus de ménages à faible revenu. Il ne propose aucun investissement supplémentaire et le bureau budgétaire du Congrès américain a évalué que 23 millions de citoyens additionnels perdraient leur couverture d'ici 2026.

Cette étrange volte-face n'est pas une première pour le président. Plus tôt en mai, Trump avait vanté le système de santé australien lors d'une rencontre avec le premier ministre de l'Australie, Malcom Turnbull. «Vous avez un meilleur système de soins de santé que nous», avait-il concédé.

Il semble qu'il n'était pas au fait que l'Australie compte sur un système universel de soins de santé financé par le gouvernement, système moins coûteux que le système américain actuel. On aurait pu s'attendre à ce qu'un tel système s'attire les foudres de Trump, qui aurait dû être plus enclin à y voir du socialisme, bien pire que l'Obamacare.

La Maison Blanche avait par la suite précisé qu'il s'agissait seulement d'une politesse de Trump et qu'il n'avait pas l'intention d'importer le système australien aux États-Unis.

Un autre tweet a surpris dimanche alors que Trump a affirmé que son train de réformes fiscales avançait plus rapidement que prévu.

Toutefois, aucun plan n'a été proposé jusqu'ici, que ce soit par Trump ou par le Congrès. La Maison Blanche n'a publié jusqu'à maintenant qu'une seule page de faits saillants qui laisse encore plusieurs questions sans réponses.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost aux États-Unis a été traduit de l’anglais.

LIRE AUSSI:

» Le voyage de Trump résumé en une image

» Les dernières péripéties de Donald Trump ont inspiré les Simpson

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les produits dérivés anti-Trump et pro-Trump Voyez les images