NOUVELLES
29/05/2017 06:21 EDT

Un recours collectif de personnes handicapées contre la STM est autorisé

Radio-Canada

La Cour supérieure autorise un recours collectif d'un milliard de dollars contre la Société de transport de Montréal (STM), l'Agence métropolitaine de transport (AMT) et la Ville de Montréal au nom de personnes qui auraient vu leur accès au transport en commun restreint en raison de leur handicap.

La requête avait été déposée il y a deux ans par le Regroupement des activistes pour l'inclusion au Québec (RAPLIQ). Dans sa décision, la juge Marie-Anne Paquette écrit que toute personne résidant au Québec qui utilise un fauteuil roulant, un déambulateur ou une canne pour personnes non voyantes pourra se joindre au recours si elle a vécu une telle inaccessibilité depuis 2012.

« On nous écoute enfin quand on crie à la discrimination », s'est réjouie la porte-parole du RAPLIQ, Linda Gauthier.

«Cette année, c’est le 51e anniversaire du métro de Montréal, et ça fait 51 ans qu’on attend pour prendre le métro.» - Linda Gauthier, porte-parole du RAPLIQ

À titre d’exemple, 12 des 68 stations du métro de Montréal sont dotées d’un ascenseur en ce moment. La STM veut faire passer ce nombre à 24 d’ici 2020, puis à 41 d’ici 2025, selon son dernier Plan de développement d’accessibilité universelle.

LIRE AUSSI:

» Pas de hausse de tarifs à la STM cette année

» Demande de recours collectif contre la STM


VOIR AUSSI:

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter