POLITIQUE
29/05/2017 07:00 EDT | Actualisé 29/05/2017 07:08 EDT

Projet Montréal devient Projet Montréal - Équipe Valérie Plante (VIDÉO)

Ce changement de nom a divisé les militants du parti.

Le parti Projet Montréal ajoutera à son nom celui de sa chef Valérie Plante en vue des prochaines élections municipales de novembre prochain.

C’est ce qu’ont décidé les militants du parti réunis en congrès tout le week-end à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Depuis quelques années, des partis municipaux choisissent d’ajouter à leur nom celui de leur chef afin de faciliter le choix de l’électeur dans l’isoloir.

Lors des dernières élections municipales de 2013, les Montréalais avaient d’ailleurs le choix entre Projet Montréal - Équipe Bergeron, Équipe Denis Coderre, Vrai changement pour Montréal - Groupe Mélanie Joly et Coalition Montréal - Marcel Côté.

Vif débat chez les militants

Ce changement de nom a divisé les militants du parti, dimanche matin.

Certains ont insisté sur le fait que le parti n’était pas celui d’une seule personne et que les électeurs étaient assez informés pour reconnaître les candidats affiliés à Valérie Plante.

D’autres ont plutôt fait valoir qu’il est difficile pour les électeurs de savoir quel candidat est lié à quel chef au moment de voter. Cet argument a finalement pris le dessus.

Déneigement et nouvelle ligne de métro

Les militants ont adopté plusieurs propositions au cours de ce septième congrès du parti, notamment sur le déneigement des trottoirs dans un délai de trois heures après une tempête de neige et sur l'importance de favoriser l’achat de petits camions de pompier.

Ils ont aussi rejeté l’idée d’offrir gratuitement le transport en commun aux jeunes de 17 ans et moins.

Les congressistes ont également discuté d’un projet de nouvelle ligne de métro, qui relierait le centre-ville à Montréal-Nord. « La ligne rose » avait été proposée par Valérie Plante lors de la course à la direction du parti à l’automne dernier.

Battre Denis Coderre

À cinq mois des élections, Valérie Plante dit avoir bon espoir de pouvoir déloger Denis Coderre de la mairie.

« Les gens en ont assez de se faire prendre pour acquis. Denis Coderre le fait énormément en coupant beaucoup de rubans, mais il est peu présent sur le terrain. Nous ce qu’on propose c’est justement le contraire. On sera présents et les gens vont se rappeler de nous », a-t-elle indiqué.

Projet Montréal compte 26 élus au conseil municipal.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine et Louis-Philippe Ouimet.

LIRE AUSSI:

» Un référendum réclamé sur le financement d'un éventuel stade de baseball à Montréal

» Massacre à la tronçonneuse? Coderre défend le réaménagement du parc Jean-Drapeau