NOUVELLES
27/05/2017 08:37 EDT | Actualisé 27/05/2017 09:00 EDT

GP de Monaco - Qualifications: déclarations

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari): (sur sa pole position) "C'est la meilleure place de laquelle partir demain (dimanche) mais ça ne garantit rien. Ceci dit, je la prends avec plaisir. (...) En qualifications, ça allait mieux (que plus tôt dans le week-end) mais en aucun cas parfaitement. Mais ça ne sera jamais parfait. C'était suffisant et je suis très heureux du comportement de la voiture. (...) Je suis heureux pour moi-même, heureux pour l'équipe. Nous avons deux voitures en première ligne demain, on va essayer d'en tirer le meilleur."

Sebastian Vettel (GER/Ferrari): "Aujourd'hui, je n'ai pas fait un bon travail. Je ne suis pas satisfait de moi-même, de ma performance. La voiture était bien, rien à redire. (...) Donc je ne pense pas que je méritais la pole. Il (Räikkönen) la méritait. Il a été solide. C'est un très bon résultat pour l'équipe."

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes): "Ce week-end a été un peu compliqué pour nous (Mercedes, ndlr). Les essais avaient bien commencé mais nous nous sommes un peu perdus dans les réglages pour la deuxième séance. Nous avons du coup perdu un temps précieux. (...) Ca n'est pas un week-end facile pour nous. Je pense que Ferrari a le dessus. Leur voiture est un peu plus maniable. Ils étaient plus rapides aujourd'hui. Bien joué Kimi pour la pole. Mais la course est demain et Monaco est un de ces endroits où tout peut arriver."

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes): "J'étais dévasté après la séance, au point de ne pas pouvoir sortir de la voiture. On met tellement d'énergie là-dedans, en équipe et individuellement.... Quand tu vois les autres voitures qui fonctionnent et que toi tu n'y arrives pas, tu te demandes pourquoi. C'est un peu un mystère, tu ne comprends pas, c'est difficile."

Esteban Ocon (FRA/Force India): "L'équipe a fait un super boulot pour me remettre en piste en +qualif+ (après son crash lors des essais libres 3, ndlr) mais, dans la précipitation, on n'ajuste pas plein de choses et ça fait une grosse différence à la fin sur comment la voiture fonctionne. Une petite erreur qui en fait une grosse à la fin. Ca cause mon élimination. Ca va être difficile de remonter mais il ne faut pas partir trop perdant. Si on fait un bon départ et un bon premier tour, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer. (...) On va espérer pouvoir marquer des points et faire une course bien d'où on part."

pel/syd

FERRARI NV

Mercedes