NOUVELLES
26/05/2017 08:43 EDT | Actualisé 26/05/2017 09:53 EDT

Un attentat contre des chrétiens coptes fait 24 morts en Égypte

La communauté chrétienne copte a de nouveau été la cible d'un attentat terroriste en Égypte, où des hommes armés ont attaqué des véhicules transportant des travailleurs et des pèlerins dans la province de Minya, à 200 km au sud du Caire.

Au moins 24 personnes ont été tuées et 27 autres blessées pendant l’attaque, selon le dernier bilan officiel relayé par la télévision d’État égyptienne.

Les passagers d'un autobus, dans lequel se trouvaient de nombreux enfants, se rendaient visiter un monastère lorsqu’ils ont été attaqués.

Une fourgonnette qui transportait des travailleurs se rendant également au monastère a aussi été prise d'assaut.

Le carnage n’a pas été revendiqué jusqu’ici.

La minorité chrétienne copte d’Égypte a été la cible de nombreux attentats sanglants ces derniers mois, notamment dans des églises. Le mois dernier, au moins 45 personnes ont été tuées à la suite d’attentats menés par le groupe armé État islamique contre deux églises lors du dimanche des Rameaux.

L’EI avait également revendiqué une attaque contre la cathédrale Saint-Marc, au Caire, qui avait fait 29 morts en décembre dernier.

Le groupe terroriste a ouvertement déclaré la guerre à la minorité chrétienne copte qui représente environ 10 % des 90 millions des citoyens égyptiens, majoritairement musulmans.

Depuis le début des attaques de l’EI dans le nord de la péninsule du Sinaï, des dizaines de familles chrétiennes ont fui la région.

Les coptes sont l’une des plus anciennes communautés chrétiennes du Moyen-Orient, soit depuis l’ère romaine, plusieurs siècles avant la naissance de l’islam.