NOUVELLES
26/05/2017 08:26 EDT | Actualisé 26/05/2017 08:40 EDT

Tour d'Italie - 19e étape: déclarations

Mikel Landa (ESP/Sky), vainqueur de l'étape: "J'ai ressenti une grande émotion en franchissant la ligne. J'ai traversé des moments difficiles ces derniers mois et ce Giro ne s'est pas passé comme je l'espérais à cause de ma chute. Je me suis retrouvé hors du classement général et j'ai vécu deux mauvaises journées. Par la suite, je me suis senti de mieux en mieux au fil des jours et cela me donne confiance pour l'année prochaine. Maintenant, je me sens heureux et fier. J'ai fait le choix de partir en échappée. Cette fois, j'ai bénéficié du travail de mon équipier Sebastian Henao et j'ai attaqué derrière Luis Leon Sanchez. Finalement, je suis parvenu à gagner après toutes ces tentatives."

Vincenzo Nibali (ITA/Bahrein), 3e du général: "Les différences sont minces entre les forces en présence. Il faudra tout essayer demain (samedi), il faut gagner le plus de secondes possibles avant le contre-la-montre. Pinot est le seul qui a réussi aujourd'hui à faire la différence. Moi aussi j'ai essayé d'attaquer mais je ne pouvais pas faire plus. Dumoulin est encore dans le jeu, il faut se méfier de lui comme des autres. Le début de l'étape ? Dans la descente de Sappada, la Movistar a accéléré et, comme le maillot rose était derrière, le groupe a explosé. Dans la vallée, nous avons roulé à fond mais, derrière, Dumoulin a réussi à trouver de l'aide auprès d'autres équipes et a pu revenir. Les cartes ont été redistribuées."

jm/jcp