POLITIQUE
26/05/2017 05:26 EDT | Actualisé 26/05/2017 05:26 EDT

Ottawa affiche un déficit préliminaire de 21,8 milliards $ pour 2016-2017

MarcBruxelle via Getty Images
Close up of peace tower (parliament building) with a big canadian flag over blue sky in Ottawa, Canada

Une hausse de 21,7 milliards $ des dépenses pour les programmes fédéraux est presque entièrement responsable du déficit budgétaire prévu pour l'exercice financier 2016-2017, selon une analyse préliminaire des comptes du gouvernement fédéral.

Selon la revue financière du ministère des Finances, dévoilée vendredi, Ottawa aurait enregistré un déficit de 21,8 milliards $ pour l'exercice financier qui s'est terminé à la fin mars.

Ces nouvelles données correspondent essentiellement à la projection effectuée par les libéraux. Le budget présenté ce printemps par le gouvernement de Justin Trudeau prévoyait un manque à gagner de 23 milliards $ pour 2016-2017, et cela, sans comptabiliser une enveloppe de 3 milliards $ pour l'ajustement des risques.

Les dépenses de programmes ont effectué un bond de 8,2 pour cent comparativement à l'exercice précédent, ce qui inclut une augmentation des charges de programmes directes de 10,6 milliards $, ou 9,1 pour cent.

Ces dépenses comprennent également une progression de 8,3 milliards $, ou 10,0 pour cent, des transferts du gouvernement aux particuliers, englobant des hausses dans les prestations pour les enfants, les aînés et l'assurance-emploi.

Par ailleurs, les revenus du gouvernement ont connu une hausse de 600 millions $, ou 0,2 pour cent, pour 2016-2017, comparativement à l'exercice précédent, a précisé le ministère des Finances.

Les rentrées d'impôt sur le revenu des particuliers ont augmenté de 0,3 milliard $, 0,2 pour cent, alors que celles sur le revenu des sociétés ont progressé de 2,3 milliards $, ou 5,4 pour cent.

Pour le seul mois de mars, le gouvernement fédéral a affiché un déficit de 10,4 milliards $, ce qui est comparable au manque à gagner de 9,4 milliards $ enregistré le même mois l'an dernier.

Les données de l'exercice financier 2016-2017 ne sont pas encore définitives, puisque des ajustements de fin d'année doivent encore être effectués, notamment pour tenir compte des cotisations fondées sur les déclarations de revenus. Les résultats définitifs seront dévoilés à l'automne.

Le gouvernement libéral est régulièrement la cible de critiques relativement à son programme fiscal, qui prévoit d'importants déficits budgétaires pour les années à venir. L'opposition reproche notamment à l'équipe de Justin Trudeau de ne pas fournir un échéancier précis pour le retour à l'équilibre budgétaire.

Les libéraux martèlent, pour leur part, que leur plan permettra d'investir des dizaines de milliards de dollars dans les prestations pour enfants et dans d'importants projets d'infrastructure qui mèneront le pays vers la prospérité économique.

LIRE AUSSI:

» Montréal devra résorber un déficit

» Rémunération: les patrons américains sont passés à la caisse en 2016

» Les Bourses nord américaines avancent et le baril de pétrole dépasse les 50 $ US

VOIR AUSSI: