NOUVELLES
26/05/2017 07:07 EDT

Malgré la défaite, les Sénateurs d'Ottawa n'ont aucun regret

Quelques heures après leur élimination jeudi soir contre les Penguins de Pittsburgh, les joueurs des Sénateurs d'Ottawa étaient en état de choc, mais ne regrettaient rien.

« Je n'ai aucun regret », a réagi devant la presse, le défenseur Erik Karlsson. « Je pense que tout le monde a donné son maximum ».

Pour le joueur, cette période va être « difficile » à vivre.

« C'était un jeu serré », a-t-il reconnu. « Nous avons joué de façon à remporter le match, mais c'est juste qu'ils sont une meilleure équipe. C'est une très bonne expérience ».

On est une bonne gang de chums qui poussaient tous dans le même sens, qui avaient tous les mêmes intentions qui étaient de gagner. Je pense que c'est ça la leçon dont on va se rappeler.

Jean-Gabriel Pageau, attaquant des Sénateurs d'Ottawa

L'entraîneur, Guy Boucher, a salué le travail de son équipe.

« Je pense qu'on est dans une business où il faut faire l'impossible et c'est ça que les joueurs ont fait, je pense que c'est devenu [...] une attitude constante de gars qui ne s'avouaient jamais battus. Aujourd'hui encore, on est revenu deux fois contre les meilleurs joueurs de la ligue, chez eux », a-t-il commenté.

Les Sénateurs ont été battus par les Penguins de Pittsburgh, 3-2 en deuxième prolongation, jeudi soir en Pennsylvanie, lors du septième match de la finale de l'Est de la LNH.

Au-delà de la déception, l'entraîneur s'est dit satisfait de la performance de ses joueurs.

« En bout de ligne, c'est toujours les joueurs, c'est toujours eux autres qui réussissent qui finissent par éblouir le public et qui finissent par faire des choses impossibles et qui inspirent les gens. Je pense que c'est ce qu'ils ont réussi à faire cette année », a-t-il conclu à l'issue de la conférence de presse.

Les Penguins accèdent à la finale de la Coupe Stanley où ils affronteront les Predators de Nashville.

Avec les informations de Kim Vallière