NOUVELLES
26/05/2017 16:34 EDT

LHJMQ : dernier droit vers le repêchage 2017

Alors que le tournoi de la Coupe Memorial arrive à son terme à Windsor, en Ontario, tout le personnel des différentes équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) s'affairent aux derniers préparatifs en vue du repêchage qui va se dérouler au début du mois de juin à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Une chronique de Jean Marc Robichaud

Le mois de mai représente cette période du cycle annuel du hockey junior où se chevauchent, dans une furieuse cavalcade, la fin d'une saison et le début d'une autre.

C'est la fin...

Dans la LHJMQ, la présentation de la grande finale pour l'obtention de la Coupe du Président a mis un terme aux séries éliminatoires avec la victoire des Seadogs de Saint-Jean. Déjà relégués au rang de statistiques, ces faits d'armes font maintenant partie de l'histoire récente.

Dimanche, ce sera l'aboutissement du cycle annuel du hockey junior avec la tenue de la grande finale pour l'obtention de la Coupe Memorial. Ce grand tournoi, qui en souligne l'apogée, couronnera la meilleure équipe junior canadienne. L'épopée arrivera à son terme. Une équipe sera déclarée championne. La saison de hockey junior prendra fin.

...et le début!

Pourtant, depuis le début du mois d'avril et tout juste à la suite du dépôt des bilans de saison, les directions d'équipes s'occupent très activement de la préparation du repêchage du mois de juin. Plus de la moitié des formations de la ligue furent alors éliminées des séries. Sans doute auraient-elles voulu se rendre plus loin, mais, en contrepartie, elles ont pu approfondir leur préparation en vue du repêchage.

Plus l'élimination des séries est hâtive, plus la préparation en vue du repêchage en sera enrichie.

Cette affirmation permet de vérifier d'abord son corollaire : ces clubs éliminés regorgent souvent d'une réserve garnie de choix de repêchage! Ensuite, son contraire : les formations qui prolongent la saison au printemps sont aussi celles qui ont le plus investi pour y parvenir. Conséquemment, leur réserve s'en révèle appauvrie.

À titre d'exemple, voici un petit tableau comparatif des banques de choix de deux équipes. Charlottetown s'est retrouvé au quatrième rang du classement général en saison régulière, mais avec le second total de point. Rimouski, pour sa part, a terminé seizième, lui donnant de justesse une place en série éliminatoire :

Une brève analyse permet de dégager ces quelques faits illustrant l'évolution des deux clubs à l'intérieur de leur cycle de reconstruction respectif :

Comme à chaque moment important du calendrier annuel de la LHJMQ, le repêchage montre un système marqué par les inégalités : la lutte au classement en est un autre bel exemple.

Or, c'est une perception de surface. Un examen en profondeur révèle un processus régi par des règles complexes et inhérentes d'un environnement sportif évoluant en cycle quadriennal.

Bienvenue dans le monde du hockey junior. Et ce n'est que la pointe de l'asperge!