NOUVELLES
26/05/2017 06:45 EDT | Actualisé 26/05/2017 15:49 EDT

Le président du Bélarus se fait critique à l'endroit de son équipe de hockey

MOSCOU — Le président du Bélarus, Alexander Lukashenko, a qualifié l'équipe nationale de hockey de manquer de caractère après avoir été incapable de se qualifier pour les éliminatoires au championnat du monde.

Lukashenko, un dirigeant autoritaire qui a pris le pouvoir depuis 1994, a déclaré aux fonctionnaires du gouvernement que les joueurs biélorusses manquent d'ambition, n'ont «aucun engagement du tout» et manquent «totalement de caractère».

Le talent, la condition physique et la cohésion font défaut, a-t-il ajouté.

«Si vous perdez mais que vous jouez avec émotions, les gens vous pardonneront, a déclaré Lukashenko dans des commentaires publiés jeudi sur le site présidentiel. Mais quand vous vous présentez et que vous avez perdu le match avant même de commencer à patiner.»

Le personnel d'entraîneurs n'a pas échappé aux critiques, Lukashenko affirmant que «le travail du personnel d'entraîneurs est révoltant.»

Le Bélarus a gagné deux de ses sept matchs au championnat du monde plus tôt ce mois-ci, terminant avant-dernier de son groupe et évitant la relégation. Le pays ne sera pas aux prochains Jeux olympiques à la suite d'une défaite face à la Slovénie au tournoi de qualifications l'an dernier.

Lukashenko a joué au hockey en compagnie du président russe Vladimir Poutine et a affirmé que le sport est comme une «idéologie» pour environ 9,5 millions d'habitants de cet ancien pays du bloc soviétique.

Comme solution aux piètres performances, Lukashenko a déclaré que les clubs de hockey de son pays doit offrir des salaires moindres et des bonis à la performance plus élevés.

«Tout le monde conduit une Mercedes», a déclaré Lukashenko, «mais il n'y a pas de résultats.»