NOUVELLES
26/05/2017 04:52 EDT | Actualisé 26/05/2017 05:00 EDT

Bulgarie: un réseau de passeurs démantelé à l'aéroport de Sofia

Un réseau de passeurs de migrants opérant depuis plusieurs mois à l'aéroport de Sofia, avec la complicité présumée de deux policiers, a été démantelé par les autorités bulgares, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Les deux policiers ont été interpellés ainsi que deux organisateurs présumés du trafic, des étrangers qui résidaient en Bulgarie depuis une dizaine d'années.

"Le groupe criminel a fonctionné durant un temps certain selon un schéma bien établi", a déclaré le procureur général, Sotir Tsatsarov, précisant que chaque policier touchait 2.000 euros par personne dont il facilitait le passage par la plateforme aéroportuaire.

Deux migrants, en provenance du Bangladesh et de Chypre, munis de faux papiers et qui avaient payé 5.000 euros aux trafiquants, ont été arrêtés cette semaine à leur arrivée à Sofia. Ils devaient y rester quelques jours avant de repartir en avion, leur destination n'étant pas encore établie, a précisé à l'AFP la porte-parole du parquet, Roumiana Arnaoudova.

L'enquête a commencé début avril. Le nombre de migrants ayant payé un passage à ce réseau n'a pas été communiqué.

Frontalière de la Turquie, la Bulgarie est l'un des points d'entrée dans l'Union européenne et a vu transiter des milliers de migrants sur la route de l'Europe de l'ouest mais le trafic par voie terrestre a pratiquement cessé ces derniers mois, selon les autorités, la quasi-totalité de la frontière bulgaro-turque étant protégée par une clôture barbelée. Quelque 3.000 demandeurs d'asile se trouvent dans des camps d'accueil gérés par les pouvoirs publics.

vs/smk/pg