NOUVELLES
23/05/2017 04:40 EDT | Actualisé 24/05/2017 06:38 EDT

Le meilleur joueur chinois battu par un ordinateur au jeu de Go

STR via Getty Images
China's 19-year-old Go player Ke Jie reacts during the first match against Google's artificial intelligence programme AlphaGo in Wuzhen, east China's Zhejiang province on May 23, 2017.It's man vs machine this week from May 23 to 27 as Google's artificial intelligence programme AlphaGo faces the world's top-ranked Go player in a contest expected to end in another victory for rapid advances in AI. / AFP PHOTO / STR / China OUT (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images)

Un ordinateur conçu par Google a défait mardi le meilleur joueur chinois de "Go".

AlphaGo a remporté le premier de ses trois matchs prévus face à Ke Jie, un homme de 19 ans présenté comme un "prodige" de ce jeu chinois vieux de 2500 ans. L'ordinateur affrontera aussi d'autres joueurs chinois de premier plan au cours des prochains jours.

AlphaGo a devancé M. Ke par seulement un demi-point, soit "la marge la plus étroite possible", selon un expert.

Les joueurs de Go déposent, à tour de rôle, des pierres blanches et noires sur une grille rectangulaire composée de 361 intersections, dans le but de capturer le territoire et les pièces de leur adversaire en les encerclant. La partie se termine quand les deux joueurs s'entendent que tous les coups possibles ont été joués.

Go échappait à des ordinateurs qui avaient pourtant surpassé les humains dans d'autres jeux, comme les échecs. Go était considéré plus difficile puisque sa quantité presque infinie de positions exige intuition et flexibilité. Les meilleurs joueurs de Go estimaient qu'il faudrait encore au moins dix ans avant qu'ils ne soient battus par un ordinateur.

AlphaGo avait toutefois défait un champion européen en 2015, puis le Sud-Coréen Lee Sedol l'an dernier. M. Lee avait perdu les trois premiers matchs, mais il avait remporté le quatrième en exploitant, selon lui, la difficulté d'AlphaGo à s'adapter aux coups inattendus.

Les techniciens d'AlphaGo se sont remis au travail et assurent aujourd'hui que leur machine est "complètement différente" de celle battue par M. Lee.

Google espère appliquer ces technologies aux assistants de téléphones intelligents ou à la résolution de problèmes dans le monde réel.

LIRE AUSSI:

» C'est une intelligence artificielle qui va décider pour la police anglaise si un suspect doit être gardé en détention

» Ce robot troue les crânes 50 fois plus vite qu'un chirurgien

» Elon Musk a créé des entreprises sur chacune des 5 révolutions qu'il prédisait à 16 ans (sauf une mais c'est volontaire)

VOIR AUSSI: