DIVERTISSEMENT
23/05/2017 02:37 EDT | Actualisé 23/05/2017 02:38 EDT

Le FEQ n'interdira pas les sacs à dos

Daniel Sims via Getty Images
GLASTONBURY, ENGLAND - JUNE 27: Festival goers wearing backpacks at the Glastonbury Festival at Worthy Farm, Pilton on June 27, 2015 in Glastonbury, England. (Photo by Daniel Sims/Getty Images)

Le Festival d'été de Québec (FEQ) n'a pas l'intention d'interdire les sacs à dos sur ses différents sites, et ce, même si ce type d'équipement a probablement été utilisé par l'auteur de l'attentat-suicide de Manchester pour dissimuler des explosifs.

Un texte de Louis Gagné

«Il n’a jamais été question d’interdire les sacs à dos. Ils sont fouillés de façon systématique par notre service de sécurité à l’entrée des sites, [où on retrouve] aussi des détecteurs de métal», a déclaré le directeur général du FEQ, Daniel Gélinas, mardi, en entrevue à Radio-Canada.

M. Gélinas a dû apporter certaines précisions après que Martin Sirois, qui opère une compagnie de sécurité au Festival, eut affirmé qu’il fallait revoir la sécurité entourant les spectacles, notamment en interdisant les sacs à dos.

«La décision ne me revient pas, mais selon moi, les sacs à dos devraient être interdits dans les grands événements», a confié le propriétaire de Sécurité Sirois à Radio-Canada.

Il a l’intention d’aborder le sujet avec l’ensemble de ses partenaires, dont le FEQ et le Carnaval de Québec.

Une décision qui revient au FEQ

Tout en disant respecter l’opinion de Martin Sirois, Daniel Gélinas a tenu à préciser que celui-ci n’était pas impliqué dans l’organisation de la sécurité entourant le Festival.

«La compagnie de Martin Sirois nous fournit des agents de sécurité, mais n’est nullement impliquée dans tout notre processus de planification de la sécurité pour le Festival d’été», a-t-il insisté.

Il a affirmé que l’organisation du Festival était en constante réflexion pour «trouver les meilleures mesures possibles pour sécuriser de façon optimale le public».

«C’est ce qu’on fait. On s’ajuste et on avance. Donc, ce que Martin Sirois mentionne, ça demeure son opinion, alors il faut prendre ça pour ce que c’est.» - Daniel Gélinas

«C’est compliqué», dit Labeaume

Invité à réagir à l’attentat survenu lundi lors d’un concert à Manchester, en Angleterre, le maire Régis Labeaume a indiqué qu’il serait compliqué d’interdire les sacs à dos sur les sites des spectacles.

«Le problème, c'est que les gens vont dire : ‘‘Vous interdisez que je m'amène un sandwich ou bien un jus. ’’ C'est compliqué là, un imperméable, un parapluie, une couverte pour s'asseoir, une calotte, tsé, comprends-tu, ça va dans un sac à dos ça. […] Ce n'est pas simple», a soutenu le maire.

Avec les informations d’Olivier Lemieux

Galerie photo La programmation du Festival d’été de Québec 2017 Voyez les images