NOUVELLES
23/05/2017 12:44 EDT | Actualisé 24/05/2017 06:45 EDT

Attentat de Manchester: Salman Abedi, un kamikaze d'origine libyenne connu des autorités

Le kamikaze qui a tué 22 personnes lundi à Manchester est un Britannique d'origine libyenne "connu" des services de sécurité, avec des liens "avérés" avec le groupe Etat islamique qui a revendiqué l'attentat, selon Paris.

La police britannique a affirmé qu'il s'agissait de Salman Abedi, 22 ans, mort dans l'explosion qu'il a provoquée à la fin du spectacle de la star américaine Ariana Grande, à l'une des sorties du Manchester Arena.

"L'auteur est Salman Ramadan Abedi, né et élevé au Royaume-Uni", a déclaré mardi soir la première ministre Theresa May.

Mercredi, la ministre de l'Intérieur Amber Rudd a précisé qu'il était "connu" des services de sécurité et qu'il n'a "probablement pas agi seul" pour commettre cet attentat "plus élaboré que d'autres".

A Paris, son homologue français, Gérard Collomb a avancé que le kamikaze avait des liens "avérés" avec le groupe Etat islamique et que c'était "après un voyage en Libye, puis sans doute en Syrie" qu'il s'était "radicalisé et décidé à commettre cet attentat".

Selon plusieurs médias britanniques, Salman Abedi, né dans une famille musulmane pieuse, serait né à Manchester en 1994 de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi pour trouver refuge au Royaume-Uni. D'abord à Londres, puis dans la banlieue tranquille de Fallowfield, au sud de Manchester, depuis une dizaine d'années.

Dans ce quartier pavillonnaire, constitué de maisons modestes en briques rouges, une maison a été perquisitionnée avait constaté mardi un journaliste de l'AFP, sans doute celle où résidait Salman Abedi.

Dans le voisinage, peu connaissent le suspect. "Je ne suis même pas sûre de savoir à quoi il ressemble, à vrai dire. Je devais pourtant le croiser tous les jours", a confié à l'AFP Rachel Harding, 37 ans, qui habite une maison voisine.

"C'était un jeune homme très discret, toujours très respectueux à mon égard", a témoigné un Libyen de Manchester dans le Guardian. "Son frère Ismaël est très sociable, mais Salman est très réservé".

Un étudiant en management

Le Daily Telegraph indique que Salman Abedi était le troisième d'une famille de quatre enfants.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat qui a fait 22 morts dont plusieurs enfants, parmi lesquels une fillette de huit ans, ainsi que 59 blessés.

L'engin explosif était dans un bagage laissé par terre avant sa détonation, selon le Times.

Un homme de 23 ans a été arrêté mardi à Chorlton, au sud de Manchester, en lien avec l'attentat, même si la police n'a pas souhaité préciser la nature de ce lien.

Les enquêteurs ont également perquisitionné le domicile du frère du suspect, toujours au sud de Manchester.

Les deux frères fréquentaient la mosquée locale de Didsbury, affirme le Guardian. Le père du suspect est bien connu au sein de la communauté libyenne de Manchester mais se trouverait actuellement à Tripoli, ajoute le quotidien.

Six ans après la révolte ayant mis fin à la dictature de Kadhafi, la Libye est plongée dans le chaos et le groupe EI y est implanté même s'il a subi des revers récemment à Syrte, dans le nord.

Selon le Times, Salman Abedi s'était rendu récemment en Libye. Il était parti il y a trois semaines et était rentré il y a quelques jours, indique le journal, qui cite un ami d'école du kamikaze.

Salman Abedi avait entamé des études de commerce et de management à l'université de Salford, dans l'agglomération de Manchester, a dit à l'agence Press Association Sam Grogan, un responsable de l'université, mais il les avait abandonnées au bout de deux ans et n'avait pas obtenu son diplôme.

Environ 16 000 Libyens vivent en Grande-Bretagne, selon la BBC, dont la plus grosse communauté à Manchester.

LIRE AUSSI:

» Ce que l'on sait de l'attentat de Manchester

» Un homme de 23 ans est arrêté en lien avec l'attentat

» Trump condamne une attaque perpétrée par des «losers»

» Un attentat suicide fait 22 morts lors d'un concert d'Ariana Grande

» Artistes et politiciens réagissent avec tristesse et horreur

» Continuons à assumer notre mode de vie, dit Couillard

Galerie photo Attentat suicide au spectacle d'Ariana Grande à Manchester Voyez les images