Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Shapovalov freiné à Paris, Diez toujours en lice

Le Canadien Denis Shapovalov a mordu la poussière dès le premier tour des qualifications des Internationaux de France, lundi, à Paris.

Opposé à la première tête de série, le Roumain Marius Copil, l'Ontarien, 190e mondial, s'est incliné en trois manches de 0-6, 6-4 et 2-6.

Shapovalov, qui a célébré ses 18 ans à la mi-avril, a contraint le vétéran de 26 ans, 93e au classement de l'ATP, à disputer une manche ultime après avoir effacé un déficit de 1-3 à la seconde manche.

À son baptême dans un tournoi du grand chelem chez les seniors, Shapovalov a eu du mal à s'inscrire au pointage avec sa première balle de service. Il n'a mis en jeu que 49 % de ses offrandes initiales et n'a obtenu le point que sur 53 % d'entre elles. Dans la première manche, il n'a marqué qu'un point sur son premier service et six dans la troisième manche.

« Un match difficile aujourd'hui, a écrit Shapovalov sur Twitter. Je remercie tous ceux qui sont venus m'encourager. J'étais surpris par le nombre de gens présents au match. À l'an prochain Paris. »

L'an dernier, Shapovalov avait remporté le tournoi junior à Wimbledon. Il avait aussi atteint la finale en double avec le Québécois Félix Auger-Aliassime. Un an plus tôt, le duo avait triomphé dans le volet junior des Internationaux des États-Unis.

Par contre, le Torontois Steven Diez a poursuivi sa route après un gain de 6-4 et 6-2 face au Slovaque Lukas Lacko, 11e tête de série et 109e raquette mondiale.

Contrairement à Shapovalov, Diez a dominé au service avec 39 points gagnés sur une possibilité de 53. Jamais, le joueur de 26 ans, 180e à l'ATP, n'a offert la chance à son adversaire de le briser.

Au prochain tour, Diez rencontrera un joueur à sa portée, le Portugais Pedro Sousa, 155e au classement.

Un autre Canadien, Peter Polansky (no 25), tente aussi de rejoindre Milos Raonic au tableau principal. L'Ontarien, 132e à l'ATP, a rendez-vous avec l'Indien Yuki Bhambri, 241e, plus tard dans la journée.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.