Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coupe Memorial : Quand la coupe traverse la frontière

La coupe Memorial a été créée à la mémoire des combattants canadiens qui se sont sacrifiés au nom de la liberté durant la Première Guerre mondiale. N'est-ce pas surprenant, donc, qu'elle puisse être décernée à une équipe américaine?

Pour la première fois depuis 2007, deux des quatre équipes présentes au tournoi jouent leurs matchs en sol américain. L’édition 2017 présente les Otters d’Érié, dans la Pennsylvanie, représentants de la Ligue de hockey de l’Ontario, et les Thunderbirds de Seattle, dans l’État de Washington, délégués de la Ligue de hockey de l’Ouest.

Il y a donc, statistiquement parlant, une chance sur deux que la Coupe Memorial passe l’année de l’autre côté de la frontière.

En 2007, les Giants de Vancouver l’avaient remporté devant leurs fans. Les Whalers de Plymouth, au Michigan, étaient les envoyés de la Ligue de hockey junior de l’Ontario, alors que les Maineiacs de Lewiston, dans le Maine, représentaient la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Cette dernière équipe a été dissoute en 2011.

Auparavant, en 1998, les Winter Hawks de Portland, en Oregon, avaient remporté le tournoi de la Coupe Memorial. Cette année-là, l’équipe hôte était les Chiefs de Spokane, dans l’État de Washington.

En fait, des équipes américaines ont remporté le tournoi à plusieurs reprises. Dès la première année de la présentation du tournoi dans son format actuel, en 1983, la ville hôtesse était Portland, en Oregon, et son équipe, les Winter Hawks, ont remporté la coupe.

Au fil des ans, le tournoi a été présenté en terre américaine à Portland, Seattle et Spokane.

Des équipes présentes en sol américain ont donc régulièrement la chance de devenir la « meilleure équipe de la Ligue canadienne de hockey »!

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.