Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Mieux comprendre la voiture hybride

Ce n’est pas un secret, l’économie de carburant est un critère important pour plusieurs consommateurs à la recherche de leur prochaine voiture. Les constructeurs en sont bien conscients, et développent continuellement de nouvelles motorisations et technologies qui visent à réduire la consommation des véhicules qu’ils lancent sur le marché. Au cœur de ces développements se trouvent les voitures hybrides.

Ce n'est pas un secret, l'économie de carburant est un critère important pour plusieurs consommateurs à la recherche de leur prochaine voiture. Les constructeurs en sont bien conscients, et développent continuellement de nouvelles motorisations et technologies qui visent à réduire la consommation des véhicules qu'ils lancent sur le marché. Au cœur de ces développements se trouvent les voitures hybrides.

Le segment des véhicules hybrides s'est développé à un rythme soutenu au cours des dernières années, mais il peut tracer ses origines à un seul modèle introduit il y a près de 20 ans, la Toyota Prius.

La petite histoire de la voiture hybride

C'est la Prius qui a popularisé la voiture hybride auprès des acheteurs en étant le premier modèle du genre à être vendu à grande échelle à partir de 1997. Il a fallu attendre quelques années avant de voir la Prius faire son entrée en Amérique du Nord, mais dès l'entrée en scène de la Toyota, plusieurs autres constructeurs se sont mis à développer leur propre modèle à moteur hybride.

Il faut cependant reculer d'environ 100 ans pour trouver la première voiture à combiner deux types de moteurs. Cette dernière fut développée par l'ingénieur Ferdinand Porsche et était propulsée par quatre moteurs électriques alimentés par une génératrice qui était alimentée à son tour par un moteur à essence.

La voiture hybride moderne

Ce système est encore utilisé aujourd'hui sur certains modèles. Le moteur à essence est alors déconnecté des roues, et seul le moteur électrique s'occupe de faire avancer la voiture. Lorsque la batterie qui alimente la motorisation électrique perd sa charge, un moteur à essence sert de génératrice pour l'alimenter.

Peu importe la technologie qui se trouve sous le capot, le principe demeure le même. Une voiture hybride utilise deux types de moteurs pour faire tourner les roues.

D'autres manufacturiers ont pour leur part développé un système qui utilise principalement le moteur à essence pour propulser les roues tandis que le moteur électrique vient assister dans certaines situations, par exemple lors du démarrage ou quand nous roulons à basse vitesse en ville.

Le fonctionnement du moteur hybride sur la route

Utilisons une analogie toute simple pour expliquer le fonctionnement concret de la motorisation hybride lorsque vous êtes sur la route. Imaginez que vous avez un objet lourd à déplacer. Il se peut que vous soyez en mesure de le faire seul, mais ce sera beaucoup plus efficace et vous utiliserez beaucoup moins d'énergie si un ami vous aide.

C'est le même principe avec un moteur hybride. Le moteur électrique vient épauler le moteur à essence, ce qui permet à ce dernier d'utiliser moins d'énergie dans certaines circonstances. Moins d'énergie veut dire moins d'essence, et nous obtenons donc une consommation de carburant réduite.

C'est surtout en ville que les avantages de la voiture hybride deviennent rapidement évidents. Puisque nous roulons plus souvent à basse vitesse en ville et que nous freinons plus souvent, le moteur électrique est plus sollicité, réduisant ainsi la consommation de carburant du moteur à essence. Voilà pourquoi il n'est pas rare qu'un véhicule hybride affiche une meilleure économie de carburant en ville que sur l'autoroute où c'est surtout le moteur à essence qui est appelé à travailler.

La voiture hybride est-elle un bon choix pour moi?

La réponse à cette question dépend de l'utilisation que vous comptez faire de votre véhicule. Si vous effectuez la majorité de vos déplacements sur l'autoroute, les avantages du moteur hybride seront moins évidents. En contrepartie, ceux et celles qui doivent utiliser leur véhicule principalement en ville remarqueront instantanément une nette amélioration au niveau de la consommation de carburant comparativement à une voiture à moteur traditionnel.

En matière de comportement routier, une voiture hybride se conduit comme une voiture normale. Tout au plus il y a quelques menus et graphiques supplémentaires dans le tableau de bord, mais c'est tout.

Sur la route, les seules différences que nous pouvons remarquer initialement sont un silence accru à basse vitesse en ville en raison du fait qu'un moteur électrique est plus silencieux qu'un moteur à essence. Aussi, nous remarquerons des départs un peu plus francs à partir d'un arrêt complet puisque le couple d'un moteur électrique est envoyé aux roues plus rapidement (instantanément, en fait) qu'un moteur à essence comparable.

Bref, il y a plusieurs raisons d'opter pour une voiture hybride, à commencer par le fait que nous obtenons une meilleure consommation de carburant sans remarquer de différences notables au niveau du comportement de la voiture.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.