POLITIQUE
21/05/2017 11:36 EDT | Actualisé 22/05/2017 12:32 EDT

Québec solidaire : Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois promettent de former une «équipe d'enfer»

Les nouveaux porte-paroles de Québec solidaire ont l’intention de brasser la cage des partis politiques traditionnels.

MONTRÉAL – Les nouveaux porte-paroles de Québec solidaire (QS) ont l’intention de brasser la cage des partis politiques traditionnels en mettant en marche un « mouvement » pour tous les Québécois qui souhaitent du changement.

« Québec solidaire ne doit plus être un simple parti, nous devons devenir un mouvement », a lancé Gabriel Nadeau-Dubois, nouveau porte-parole masculin de QS dans son discours de victoire. Il a appelé les militants solidaires à sortir de leur « zone de confort » et de soutenir de nouvelles méthodes de mobilisation pour ratisser plus large.

« Notre mouvement devra être ouvert à tout le monde. À chaque école en ruine, à chaque CPE affecté par l’austérité, à chaque scandale de corruption, à chaque mise à pied massive, à chaque catastrophe écologique, à chaque démonstration de racisme, nous devrons répondre par la bouche de nos militants et militantes », a-t-il dit.

quebec solidaire

GND et Manon Massé aux côtés de l'ancien président Andrés Fontecilla. (Photo: PC)

« Si quelqu’un m’avait dit il y a deux ans que je serais ici, je ne l’aurais jamais cru! » s’est exclamée Manon Massé après avoir été nommée porte-parole féminine de QS sans opposition. Les gens comme moi ne sont pas les bienvenus en politique, et là, je ne vous parle pas de ma moustache. Ça ne prend pas le pogo le plus dégelé de la boîte pour s’en apercevoir! »

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques estime elle aussi que la population veut faire partie du changement. « Les infirmières en surmenage, les immigrés et immigrants qui en arrachent, les centaines de milliers de travailleurs au salaire minimum se lèvent à chaque jour pour améliorer leur qualité de vie. Ces gens-là travaillent très fort pour faire avancer le Québec. Mais à chaque fois qu’ils cognent à la porte du gouvernement, ils se frappent à un mur », a-t-elle déploré.

Les gens comme moi ne sont pas les bienvenus en politique, et là, je ne vous parle pas de ma moustache.
— Manon Massé

En point de presse, Gabriel Nadeau-Dubois a expliqué que sa génération en avait marre des partis traditionnels qui ont un chef qui leur dit comment et quand se mobiliser pour des causes. « Ce qui réussit à mobiliser les gens, en particulier les jeunes, ce sont des formes d’organisations politiques plus décentralisées, où on donne plus d’autonomie aux gens. »

Manon Massé compte reprendre dès mardi matin son « bâton de pèlerine » afin d’aller porter le message solidaire à travers le Québec. « Je suis très motivée de le faire avec un gars avec qui, je suis certaine, nous saurons vous donner bien d’autres printemps », a-t-elle dit, avant d’ajouter qu’ils formeraient une « équipe d’enfer ».

Mis à part les deux nouveaux porte-paroles, les militants solidaires ont également choisi une nouvelle présidente. Il s’agit de Nika Deslauriers, l’ancienne attachée de presse du député Amir Khadir depuis les six dernières années. Elle a promis de continuer le travail de mobilisation en région et d’assurer la parité des candidats aux prochaines élections, entre autres.

LIRE AUSSI: Les militants de Québec solidaire rejettent une alliance avec le Parti québécois

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photoGabriel Nadeau Dubois: candidat de Québec solidaire dans Gouin Voyez les images