NOUVELLES
20/05/2017 08:14 EDT | Actualisé 20/05/2017 08:20 EDT

Irlande: Leo Varadkar favori pour succéder à Enda Kenny à la tête du parti Fine Gael

Entre les deux candidats déclarés à la direction du parti irlandais de centre droit Fine Gael, Leo Varadkar faisait figure samedi, à la clôture des candidatures, de favori pour succéder au Premier ministre démissionnaire Enda Kenny.

A la tête d'un gouvernement minoritaire, et plombé par des mesures impopulaires, Enda Kenny a annoncé mercredi qu'il allait démissionner d'ici le 2 juin, le temps de trouver un successeur à la tête de son parti Fine Gael.

Deux candidats ont immédiatement fait connaître leur intérêt pour prendre la tête du parti et devenir, de facto, le nouveau Premier ministre du pays.

Leo Varadkar, 38 ans, le fils d'un immigré indien et d'une Irlandaise, est le tout premier ministre irlandais à avoir affiché ouvertement son homosexualité en l'annonçant lors d'une interview radio en 2015. Il pourrait devenir le premier Premier ministre ouvertement homosexuel d'Irlande.

Ce médecin, élu député en 2007 avant d'occuper plusieurs postes de ministre, a fait campagne en faveur du mariage entre personnes de même sexe et d'un assouplissement des lois sur l'avortement tout en défendant, comme la majorité du Fine Gael, des mesures d'austérité économique.

Il a publiquement reçu le soutien de plusieurs ministres du gouvernement et d'une majorité de ses collègues parlementaires.

Affirmant vendredi "ne pas compter ses ouailles", Leo Varadkar s'est dit "très humble devant le niveau de soutien" qu'il a reçu.

"Leo a connu un bon départ mais il y a encore deux semaines pour voir comment ça se passe", a déclaré quant à lui son concurrent, Simon Coveney.

Agé de 44 ans, celui-ci a un profil plus traditionnel. L'actuel ministre du Logement a été élu pour la première fois au parlement en 1998 après la mort de son père qui occupait ce siège avant lui dans la circonscription de Cork South-Central.

Marié et père de trois filles, il a également occupé dans le passé les postes de ministre de l'Agriculture ainsi que de la Défense.

A la clôture du dépôt des candidatures à 17H00 (16H00 GMT), Leo Varadkar avait obtenu le soutien de 45 des 71 parlementaires nationaux et européens de son parti autorisés à voter.

Le choix du nouveau chef du parti se fait par le vote de trois groupes au sein du parti: la décision des parlementaires représente 65% du choix final, le vote des membres du parti 25% et celui des conseillers locaux 10%.

dd-mc/elp