NOUVELLES
18/05/2017 16:06 EDT | Actualisé 18/05/2017 17:52 EDT

Une saison de hockey balle compromise?

Presque trois ans après l'incendie qui a ravagé le Pub la Cachette, la Ville de Sherbrooke exige la construction d'un bâtiment pour permettre la tenue des activités de hockey avec balle sur le terrain du bar, ce qui vient compromettre les activités.

Le propriétaire du site loue le terrain au Complexe Hockey Balle de Sherbrooke (CHBS), qui organise plus de 3000 parties de hockey balle par année, sans avoir commencé la construction d'un nouveau bâtiment.

« Théoriquement et en réalité les inspecteurs devront se présenter ici et constater l'infraction et émettre un constat comme quoi ils sont dans l'illégalité et puis les activités ne devraient pas avoir lieu », explique Bruno Vachon, également conseiller municipal de l'arrondissement.

Certains résidents du quartier se sont plaints auprès de la conseillère municipale, Annie Godbout.

Ils dénoncent des automobiles qui se stationnent dans le quartier faute d'espace et le bruit entourant la consommation d'alcool après les parties.

« J'ai eu des plaintes par rapport à des gens qui ont sauté dans des piscines pendant la nuit. J'ai eu des plaintes aussi de poubelles renversées notamment et il y a eu un petit peu de vandalisme qui a été fait sur certaines autos, sur certaines voitures », indique Annie Godbout, conseillère municipale de l'arrondissement de Rock Forest–Saint-Élie–Deauville.

De son côté, le propriétaire du terrain, Jacques Prévost, refuse de commenter, mais indique tout de même qu'il fait tous les efforts pour régler la situation le plus rapidement possible.

Autant la Ville que le propriétaire veulent trouver une solution le plus rapidement possible pour permettre aux parties de hockey de continuer.