NOUVELLES
18/05/2017 05:28 EDT | Actualisé 18/05/2017 05:40 EDT

Un lanceur Soyouz a décollé de Guyane

Le lanceur russe Soyouz a décollé jeudi depuis le Centre spatial de Kourou en Guyane française, avec à son bord un satellite géostationnaire tout électrique pour l'opérateur européen SES.

Il s'agit du cinquième tir de l'année pour Arianespace. Initialement prévu début avril, l'envoi de ce Soyouz - le deuxième lancé en 2017 depuis Kourou - avait été reporté en raison d'un conflit social qui avait paralysé la Guyane pendant plus d'un mois.

Le lanceur russe s'est arraché du pas de tir, comme prévu, à 8H54 (11H54 GMT, 13H54 heure de Paris), emportant SES-15, le premier satellite géostationnaire tout électrique de l'opérateur européen SES, basé au Luxembourg.

Construit par Boeing en Californie, le satellite SES-15 est propulsé par électricité ce qui permet de ne pas avoir à embarquer de carburant. Ce gain de masse permet d'ajouter des équipements de télécommunication.

Le satellite de télécommunication SES-15 couvrira l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et la Caraïbe ainsi que la zone allant de l'Alaska aux îles Hawaï. Il permettra à SES de fournir une large gamme de services de télécommunications, notamment les communications pour l'aéronautique, le maritime, les réseaux VSAT et les gouvernements.

Sa durée de vie est estimée à plus de 15 ans.

La durée de la mission, du décollage à la séparation du satellite, est d'environ 5 heures et 18 minutes.

"SES-15 est le 40e satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte de l'opérateur SES", a indiqué Arianespace dans un communiqué.

mb/lc/alu/DS