NOUVELLES
18/05/2017 08:51 EDT | Actualisé 18/05/2017 09:00 EDT

Tour d'Italie - 12e étape: déclarations

Fernando Gaviria (COL/Quick-Step), vainqueur de l'étape: "Je n'ai pas été inquiet par la crevaison de Richeze mais un peu préoccupé. Le peloton roulait vite à ce moment-là et Max est un coureur très important, c'est mon lanceur. Heureusement, il a pu revenir à temps et faire un boulot extraordinaire. Au départ du Giro, j'aurais été content d'une victoire pour mon premier grand tour. Alors, trois... Je ne suis pas le meilleur sprinteur du peloton du Giro. Le meilleur, c'est Greipel. C'est lui qui a gagné le plus de courses. Il est un exemple pour nous. Mais, sur ce Giro, c'est moi qui suis le plus en forme. Je me suis bien préparé. Je veux ramener le maillot cyclamen (classement par points) à Milan, je chercherai à marquer des points étape après étape. Demain (vendredi), j'aurai une autre occasion. Je verrai comment réagiront les jambes. Pour l'instant, je préfère savourer. Nairo Quintana ? C'est un excellent coureur, un excellent grimpeur mais je suis très différent de lui. Je suis sprinteur, lui est grimpeur. Nous venons de régions différentes, nous avons peu couru ensemble. Nous n'avons pas beaucoup de relations."

Jakub Mareczko (ITA/Wilier), 2e de l'étape: "L'équipa a cru en moi hier (mercredi), mes coéquipiers se sont sacrifiés pour que je puisse disputer ce sprint. Je voulais les remercier en gagnant mais, sur ce Giro, Gaviria est le plus fort jusqu'à présent. La prochaine étape est encore plus facile sur le papier, j'essayerai de nouveau."

Tom Dumoulin (NED/Sunweb), maillot rose: "Il n'y a rien à dire de particulier. C'était une étape pour les sprinteurs, rapide dans le final. La course s'est passée comme on l'espérait. Gaviria semble être le meilleur sprinteur de ce Giro. Félicitations à lui. J'espère que la prochaine étape sera du même genre, sans problème pour le leader."

jm/syd