NOUVELLES
18/05/2017 10:11 EDT | Actualisé 18/05/2017 10:20 EDT

NFL - Retard d'un an dans la construction du stade des Rams et des Chargers

Le stade, que les Los Angeles Rams partageront avec les Los Angeles Chargers, sera opérationnel en 2020, et non en 2019 comme initialement prévu, a annoncé jeudi la franchise de la Ligue nationale de football américain (NFL).

Le stade de 70.000 places, en cours de construction à Inglewood, dans la banlieue de Los Angeles, devait être inauguré pour la saison 2019 de la NFL. Mais les Rams, dont le propriétaire Stan Kroenke est le maître d'oeuvre du chantier, tablent désormais sur une livraison à l'été 2020.

"Des précipitations atteignant des niveaux record sont tombés sur la Californie du Sud cet hiver, au moment où les travaux d'excavation avaient lieu", ont-ils expliqué dans un communiqué.

"Le chantier a connu des retards significatifs et n'a pas avancé pendant deux mois, entre début janvier et début mars (...) Dans le meilleur intérêt du projet, nous avons décidé de reporter la date d'ouverture à l'été 2020", ont-ils ajouté.

Le stade, dont le coût de construction est estimé à 2,6 milliards de dollars (2,3 Mds EUR), doit accueillir le Super Bowl, la finale du Championnat NFL, en 2021. Il a également intégré dans le projet du comité de candidature à l'organisation des JO-2024, LA 2024, pour les cérémonies d'ouverture et de clôture.

Les Rams, qui ont quitté Saint Louis (Missouri) l'été dernier pour s'installer à Los Angeles, disputent leurs matches à domicile au Los Angeles Memorial Coliseum, ancien stade d'athlétisme des JO-1984.

Les Chargers ont eux quitté San Diego (Californie) à l'issue de la dernière saison et vont jouer leurs matches à domicile, au StubHub Center, le stade de l'équipe de football du LA Galaxy (MLS).

jr/sk