NOUVELLES
18/05/2017 08:23 EDT | Actualisé 18/05/2017 11:25 EDT

Mine du lac Bloom: nouvelle ronde de financement pour Champion Iron

MONTRÉAL — Champion Iron Limited a franchi une autre étape en vue du redémarrage de la mine du lac Bloom, près de Fermont, en dénichant un client ainsi qu'en complétant une autre ronde de financement de 40 millions $ à laquelle participe l'État québécois.

Sa filiale Minerai de fer Québec a conclu une entente avec la société japonaise Sojitz, qui achètera quelque 40 pour cent de la production future de la mine, en plus de prêter 20 millions $.

De plus, Ressources Québec — une filiale d'Investissement Québec — prête 6 millions $.

Par l'entremise du fonds Capital Mines Hydrocarbures, l'État québécois détient 36,8 pour cent dans la mine du lac Bloom à la suite d'une injection de 20 millions $.

Dans le cadre de la ronde de financement annoncée jeudi, Champion Iron et l'État québécois injectent également des montants respectifs de 8,8 millions $ et 5,2 millions $ dans Minerai de fer Québec.

Selon le vice-président à l'ingénierie de la société minière, David Cataford, la nouvelle ronde de financement permettra d'effectuer des travaux de mise à niveau du parc à résidus ainsi que du circuit de récupération.

Champion évaluait à 327 millions $ le montage financier pour relancer la mine. Il reste 247 millions $ à trouver, a précisé M. Cataford.

Depuis que Cliffs Natural Resources a mis fin aux activités de la mine du lac Bloom en 2014 à la suite de la déprime des prix du fer, Québec a allongé 25,2 millions $ en plus de prêter 6 millions $ dans le projet de relance.