NOUVELLES
18/05/2017 05:29 EDT | Actualisé 18/05/2017 05:40 EDT

Les principaux points du programme des Tories pour les legislatives

Le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May a présenté jeudi son programme en vue des élections législatives qu'elle a convoquées de manière anticipée le 8 juin prochain. En voici les principales propositions:

- Fiscalité

Le programme conservateur promet de maintenir les impôts "aussi bas que possible", et un retour des comptes publics à l'équilibre au cours des années 2020.

Il prévoit de diminuer l'impôt sur les sociétés à 17% en 2020 (contre 19% aujourd'hui).

Le parti annonce également une légère réforme de l'impôt sur le revenu pour diminuer les contributions payées par les particuliers.

Les Tories promettent aussi d'être vigilants sur la rémunération des patrons des grands groupes, dont les revenus devront être décidés par les actionnaires.

-Brexit

Les conservateurs affirment vouloir mettre en place "une relation forte et privilégiée" avec l'Union européenne, en dehors du marché commun et de l'union douanière. Cette relation doit permettre le libre échange avec les 27, et "le minimum" de barrières au commerce.

S'attendant à de "rudes négociations", ils réaffirment qu'ils se passeront d'un accord de sortie si celui-ci est "mauvais pour le Royaume Uni".

Ils assurent maintenir les droits des ressortissants britanniques dans l'UE, ainsi que ceux des Européens installés au Royaume-Uni.

Comme Theresa May l'a répété à plusieurs reprises, ce n'est "pas le bon moment" pour tenir un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Écosse.

- Immigration

Le parti conservateur veut "contrôler et réduire l'immigration", ramenant le solde migratoire de 270.000 entrées actuellement à "quelques dizaines de milliers" à l'avenir.

Il souhaite une augmentation de la taxe sur les travailleurs étrangers payée par les entreprises, qui pourrait s'élever à 2.000 livres (2.340 euros).

Les immigrés devront par ailleurs s'acquitter d'une contribution de 600 livres par an (702 euros) pour accéder au service public de santé (450 livres pour les étudiants étrangers).

Les Tories veulent également réduire le nombre de réfugiés au Royaume-Uni, tout en promettant d'augmenter l'aide "dans les régions les plus troublées".

- Dépenses

Le parti conservateur propose une augmentation des dépenses d'éducation et des bourses pour les enseignants en formation.

Il veut mettre fin à la gratuité des déjeuners des jeunes écoliers dans les cantines scolaires, et propose à la place des petits déjeuners gratuits.

Les Tories annoncent également une augmentation de 8 milliards de livres (9,36 milliards d'euros) sur cinq ans des fonds alloués au NHS, le service public de santé.

Une réforme des dépenses sociales à destination des personnes âgées sera également mise en place pour améliorer leur prise en charge, en mettant à contribution les plus aisés.

- Chasse au renard

Theresa May a promis de soumettre au vote du Parlement une révision de l'interdiction de la chasse à courre des renards, mesure qui avait été prise par le gouvernement travailliste de Tony Blair en 2004.

rsc-apz/jk/mdr