NOUVELLES
18/05/2017 16:42 EDT | Actualisé 18/05/2017 17:52 EDT

Le jeu d'une jeune actrice malentendante émeut Cannes

Le film Wonderstruck, de l'Américain Todd Haynes, a reçu un accueil chaleureux de la presse spécialisée, notamment pour la prestation de l'actrice Millicent Simmonds, 14 ans, lors de la première journée de compétition à Cannes, jeudi.

Wonderstruck a été présenté en compétition officielle et en première mondiale. Certaines publications, dont le Hollywood Reporter, voient déjà le film en nomination aux Oscars.

Adapté du roman de Brian Selznick, Wonderstruck suit deux histoires parallèles, une ayant lieu en 1927, l’autre, en 1977.

Un garçon orphelin (Oakes Fegley), qui a perdu l'ouïe à la suite d’un accident, s’enfuit de sa maison du Minnesota pour New York en 1977. En 1927, Rose (Millicent Simmonds), une jeune fille également malentendante, s’enfuit du New Jersey, loin de son père autoritaire, pour s’établir à New York et partir à la recherche d’une vedette du cinéma muet, interprétée par Julianne Moore.

Regardez la bande-annonce (en anglais) :

Avec Wonderstruck, Todd Haynes revient à Cannes après Carol, qui avait été souligné aux Golden Globes en 2015 et nommé six fois aux Oscars en 2016.

Le réalisateur et sa directrice de la distribution ont choisi la jeune Millicent Simmonds parmi la communauté de malentendants, au lieu de choisir une actrice qui joue cette condition.

Ça a été pour nous une chance unique de trouver cette jeune fille, Millie, qui, dès notre première rencontre, m'a chaviré, a expliqué le réalisateur. Il y avait quelque chose à propos de son intégrité comme personne qui se voyait à l'écran.

Todd Haynes

Simmonds n’avait aucune expérience d'interprétation, mais elle a étonné le cinéaste lors de son audition.

« C'est une si belle histoire, je l'ai lue et relue, a expliqué la jeune fille en utilisant le langage des signes jeudi en conférence de presse. C'est un immense honneur pour moi. Je ne trouve pas les mots pour décrire le plaisir de travailler avec Todd [Haynes]. Je n'avais jamais imaginé en arriver à cela dans ma vie. »