NOUVELLES
18/05/2017 18:03 EDT

« Il y a des partisans qui paient et ils s’attendant à plus » -Mauro Biello

L'Impact ne connaît certainement pas le début de saison escompté. Avec seulement deux victoires en dix matchs, Montréal est au onzième et dernier rang de l'Association de l'Est, au grand dam des partisans du club.

Un texte de Christine Roger

Les amateurs du onze montréalais ne se gênent pas pour partager leur mécontentement sur les réseaux sociaux.

« Je ne porte pas vraiment attention aux médias sociaux, avoue le gardien de but Evan Bush. Ma mère s’en préoccupe probablement davantage. Dès que tu laisses ces choses t’atteindre, ça devient un problème. Tu te mets à jouer avec une pression supplémentaire sur les épaules. »

« C’est sûr que nous voulons faire plaisir aux partisans aussi, nous voulons remporter des matchs à la maison », ajoute Anthony Jackson-Hamel.

Les joueurs sont les premiers à reconnaître qu’ils n’ont pas satisfait les attentes des partisans depuis le début de la campagne

« Nous sommes fâchés, parce que nous savons que nous pouvons faire mieux et à la fin, il faut jouer, parce qu’il y a des partisans qui paient, qui viennent au stade et ils s’attendent à plus. C’est sûr que ça reste dans la tête des joueurs, des entraîneurs, parce que nous avons une responsabilité de performer chaque semaine », affirme l’entraîneur-chef Mauro Biello.

Un vestiaire frustré?

Ce mécontentement n’est pas seulement présent dans les gradins. Il s’est aussi installé dans le vestiaire de l’équipe, particulièrement après le match de samedi dernier que l’Impact a laissé échapper dans les derniers instants contre le Crew de Columbus.

« Nous sommes frustrés, encore une fois. […]S’il n’y avait pas de frustration, ça voudrait dire que les gars n'en ont rien à cirer. Nous ne voulons pas en venir à ce point », souligne Evan Bush.

« Il faut être déçu, frustré et essayer de trouver des solutions. Ça fait partie de notre travail. Et nous sommes des professionnels, il va y avoir des moments difficiles », renchérit Mauro Biello.

Lors de son passage à Montréal cette semaine, le commissaire de la MLS, Don Garber, a lancé un message aux partisans de l’Impact.

« Il y a une base de partisans importante ici. C’est un groupe qui répond présent lors des grands événements, comme la Ligue des champions CONCACAF ou les séries éliminatoires. Que ces amateurs se déplacent au stade Saputo de manière de façon plus constante est l’une des choses que j’aimerais voir s’améliorer », a affirmé Garber.

Même si l’Impact déploie de nombreux efforts afin de convertir de nouveaux amateurs, force est d’admettre que la tâche devient extrêmement difficile avec un tel début de saison.

L’Impact affronte les Timbers de Portland samedi, à 15 heures, au stade Saputo.