NOUVELLES
18/05/2017 14:13 EDT | Actualisé 18/05/2017 17:49 EDT

Deux coups de circuit contre Dylan Bundy font gagner les Tigers, 6-5

DÉTROIT — Victor Martinez a donné les devants aux siens grâce à un circuit de deux points contre Dylan Bundy en cinquième manche, et les Tigers de Detroit ont vaincu les Orioles de Baltimore 6-5 jeudi après-midi.

Deux manches plus tôt, J.D. Martinez avait cogné un circuit de trois points contre Bundy (5-2), qui a vu sa séquence de départs de qualité être arrêtée à huit.

Le droitier des Orioles a été victime de six points et huit coups sûrs en six manches.

Jordan Zimmermann (4-2) a donné quatre points et sept coups sûrs en six manches de travail, et trois releveurs sont venus compléter la besogne. Parfait en neuvième manche, Alex Wilson a mérité un deuxième sauvetage.

Chris Davis, Adam Jones et Seth Smith ont tous frappé la longue balle pour les Orioles, qui détenaient une avance de 3-0 avant que Martinez ne ramène les deux équipes à la case de départ. Pour Martinez, il s'agissait d'un cinquième circuit en six rencontres.

Les Tigers ont joué le match sans les services de Miguel Cabrera, absent en raison d'une élongation d'un muscle oblique, tandis que les Orioles ont dû se passer de Manny Machado, blessé à un doigt.

Twins 1 Rockies 5 (1er match)

Nolan Arenado a lancé son équipe avec un coup de circuit dès la première manche, Mark Reynolds a ajouté un simple bon pour deux points et les Rockies du Colorado ont poursuivi leur bon travail à l'étranger, défaisant les Twins du Minnesota 5-1 dans le premier match d'un programme double.

German Marquez (2-2) s'est sorti d'impasses au fil de ses cinq manches passées au monticule, limitant les Twins à un ballon sacrifice de Brian Dozier.

Grâce à cette victoire, les Rockies affichent un dossier de 13-5 à l'extérieur de leur domicile, le meilleur dans les Ligues majeures.

Après s'être présenté au monticule avec des coureurs aux premier et deuxième coussins, Greg Holland a mis fin au duel en retirant Dozier sur trois prises, pour son 18e sauvetage consécutif. Il s'agit d'un record d'équipe pour amorcer la saison.

Charlie Blackmon et Ian Desmond ont aussi produit des points contre le partant des Twins, Ervin Santana (6-2), qui a amorcé la rencontre avec une moyenne de points mérités de 1,50, la meilleure dans les Ligues majeures.

Santana a complété au moins sept manches pour la cinquième fois en neuf sorties, mais deux des quatre buts sur balles qu'il a accordés lui ont coûté des points. Il a donné six coups sûrs et cinq points.

Phillies 4 Rangers 8

Ryan Rua a brisé l'égalité à l'aide d'un circuit de trois points et les Rangers du Texas ont signé une neuvième victoire d'affilée, un sommet dans les Ligues majeures, par le score de 8-4 contre les Phillies de Philadelphie.

Les Rangers ont remporté tous les matchs de leur séjour de huit rencontres à domicile, face à trois formations différentes. Ils connaissent aussi leur plus longue séquence de succès depuis leur série de 12 gains, en juillet 2011. En mai 1991, ils avaient gagné 14 matchs d'affilée, ce qui se veut encore aujourd'hui leur record d'équipe.

Les Phillies détenaient une avance de 2-0 avant que Robinson Chirinos et Rougned Odor ne frappent des simples productifs, après deux retraits en cinquième manche, contre le releveur Joely Rodriguez (1-2).

Rua a enchaîné avec son troisième circuit de la saison, grâce à un coup en flèche qui a tout juste survolé la clôture haute de huit pieds au champ droit.

Martin Perez (2-5), qui a enfin eu droit à un peu de soutien offensif, a obtenu huit retraits sur des prises sans donner de buts sur balles en sept manches.