NOUVELLES
16/05/2017 13:33 EDT | Actualisé 16/05/2017 14:30 EDT

Rita de Santis défend son chef devant les médias anglophones seulement

QUÉBEC — La ministre Rita de Santis a défendu son chef Philippe Couillard, mardi, dans un point de presse réservé aux médias anglophones seulement.

La ministre responsable de la Réforme des institutions démocratiques et de l'Accès à l'information a ainsi justifié en anglais seulement la volonté du premier ministre de revoir les critères de redécoupage de la carte électorale.

C'est l'attachée de presse de la ministre qui a approché les médias anglophones pour leur offrir de faire un point de presse avec la ministre à l'écart des espaces réservés habituellement à la Tribune de la presse parlementaire. Une journaliste de La Presse canadienne a pu y participer en affirmant qu'elle travaillait pour le service anglais de l'agence.

Le premier ministre a répété mardi en Chambre ce qu'il avait laissé entendre la semaine dernière devant la communauté anglophone: des électeurs sont mal représentés en raison des décisions de la Commission de la représentation électorale (CRÉ), un organisme indépendant chargé de réviser la carte sans ingérence politique.

Rappelons que les libéraux digèrent mal la décision de la CRÉ de fusionner les circonscriptions de Mont-Royal et Outremont, deux bastions libéraux, en plus de la fusion de Saint-Maurice et Laviolette, en Mauricie, deux autres circonscriptions représentées par des élus libéraux.