NOUVELLES
16/05/2017 18:56 EDT

Québec dévoile 6 places éphémères pour l'été

Devant la popularité grandissante des places publiques constatée en 2016, la Ville de Québec investit 750 000 $ pour l'aménagement de six places éphémères cet été.

Certaines de ces places publiques existaient déjà, comme celle devant la biliothèque Charles-H.-Blais dans le secteur Sillery et d'autres seront aménagées pour la toute première fois, notamment dans les jardins de l'hôtel de ville, le parc Maizerets et à la marina Saint-Roch.

Chacun de ces espaces sera aménagé avec du mobilier urbain et aura sa propre signature.

« On veut exploiter au maximum le potentiel des secteurs qui sont sous utilisés, mal-aimés ou méconnus pour leur conférer une image urbaine attrayante et plus conviviale », explique Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif.

Le design des places éphémères a été développé par la Ville de Québec en collaboration avec différents organismes, dont l'atelier Le Banc et les Urbainsculteurs.

Chaque fois, ces places sont issues d'un processus de consultation, elles sont bâtis avec les citoyens et les gens d'affaires également.

Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif

À l'image de la place Limoilou, certains aménagements pourraient devenir permanents. C'est le cas de la place Jacques-Cartier, qui ne sera éphémère que le temps du chantier de la bibliothèque Gabrielle-Roy.

« Ce sont des places qui sont devenues des lieux de rencontres, de détentes, d'animation, des places qui sont un peu le coeur vibrant des quartiers et qui sont aussi des havres de verdure et de fraîcheur au coeur de la ville », se réjouit Julie Lemieux.

Les places publiques dévoilées par la Ville de Québec s'ajoutent aux places éphémères conçues par différents organismes, dont le SPOT, l'espace Parvis et la place Saint-Vallier.